Blues, Gospel, Negro Spirituals, Jazz, Rhythm & Blues, Soul, Funk, Rap, Reggae, Rock’n’Roll… l’actualité de la musique fait rejaillir des instants d’histoire vécus par la communauté noire au fil des siècles. Des moments cruciaux qui ont déterminé la place du peuple noir dans notre inconscient collectif, une place prépondérante, essentielle, universelle ! Chaque semaine, l’Épopée des musiques noires réhabilite l’une des formes d’expression les plus vibrantes et sincères du XXème siècle : La Black Music ! À partir d’archives sonores, d’interviews d’artistes, de producteurs, de musicologues, Joe Farmer donne des couleurs aux musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Réalisation : Nathalie Laporte
Retrouvez la playlist de l'Épopée des musiques noires sur Deezer

 

En savoir plus sur l'émission, les horaires, le calendrier ... En savoir plus sur l'émission

Soul Kids

Paul McKinney (professeur), Hugo Sobelman (réalisateur), Jonathon Lee (élève de la Stax Academy). © Joe Farmer/RFI

Le label Stax a révélé de grandes figures de la Soul-Music durant les années 60 et 70, dont Otis Redding et Isaac Hayes, notamment. Ce patrimoine appartient désormais au passé et nourrit notre nostalgie collectivement. Cependant, l’esprit musical et l’élan culturel persistent grâce à la Stax Academy. Le documentariste Hugo Sobelman s’est rendu à Memphis pour entendre l’écho d’une histoire sonore qu’on pensait révolue, mais qui rejaillit aujourd’hui dans les voix de jeunes Afro-Américains pétris de talent. "Soul Kids" est le film d’une génération prête à reprendre le flambeau et à revendiquer sa place dans la société.

Au-delà de la musique, la Stax Academy accompagne le devenir de jeunes gens dont la situation sociale précaire limite les opportunités d’épanouissement personnel. Ainsi, au milieu des répétitions pour instrumentistes en herbe, des ateliers d’affirmation de soi révèlent des blessures psychologiques, des caractères bien trempés et des aspirations artistiques. La communauté africaine-américaine dans le sud des États-Unis souffre toujours aujourd’hui des ravages de la ségrégation raciale. Avoir la peau noire au XXIe siècle est une problématique sociétale qu’il faut savoir dompter pour vivre pleinement son statut de citoyen. Cette triste réalité est le quotidien de ces adolescents en mal de reconnaissance. 

© Jour2Fête
Jonathon Lee en concert, lors de l’avant-première de "Soul Kids" au cinéma Max Linder à Paris, le 22 novembre 2021.

 

Plusieurs séquences tournées à Memphis reflètent ce mal-être latent auquel ces apprentis musiciens tentent d’échapper à travers la pratique d’un instrument ou la maîtrise de l’art vocal. Interpréter les œuvres historiques de Stax Records peut être cette échappatoire dont ils ont besoin pour exprimer leurs frustrations, mais dire à voix haute le trouble qui les habite nécessite des moments de dialogue parfois émouvants avec leurs professeurs. Ces échanges à bâtons rompus libèrent la parole et les maux de la jeunesse. La musique apaise l’esprit mais, derrière ce défoulement qu’éprouvent les élèves de la Stax Academy en se livrant à des prestations audacieuses, il y a une visée thérapeutique diffuse qui fait évoluer leur conscience et leur permet d’acquérir la confiance.

Certains d’entre eux réussiront peut-être à atteindre leur but, d’autres prendront un autre chemin mais, pour l’équipe enseignante, trouver sa voie passe d’abord par un équilibre spirituel et le travail pédagogique dispensé à Memphis portera nécessairement ses fruits. La grande majorité des enfants inscrits aux différents cours prodigués par la Stax Academy est issue d’une classe sociale démunie. Pouvoir suivre un programme culturel aussi riche est une chance pour tous ces gamins que la violence de la rue aurait pu marginaliser. La Soul-Music n’est pas qu’un genre musical récréatif, c’est un langage, une histoire, un héritage, l’âme d’un peuple qui vient aujourd’hui en aide à des enfants que la grande Amérique aurait pu laisser sur le bord de la route. "Soul Kids" est un film utile, positif, réjouissant et, plus que jamais, tourné vers l’avenir !

La bande-annonce de "Soul Kids", de Hugo Sobelman.

 

© Joe Farmer/RFI
Paul McKinney, Hugo Sobelman, Jonathon Lee à RFI.