4. Mano Solo

Musiques du Monde en VF, l'émission consacrée à la chanson francophone, avec cette semaine, un hommage à Mano Solo avec la rediffusion de «La Bande Passante» enregistrée en public en 2007 à la Flèche d'Or à Paris. 

Le chanteur à la voix déchirante et reconnaissable entre mille, Mano Solo est décédé, dimanche 10 janvier, à Paris. Atteint du VIH depuis de nombreuses années, il avait été hospitalisé après son dernier concert à l'Olympia à Paris, le 12 novembre. Son œuvre engagée et musicalement riche lui a valu trois Disques d'or. Au fil de ses albums (une dizaine), il a réussi à marier la chanson réaliste et le rock indépendant, avec des sonorités variées issues du tango, du flamenco, de la java parisienne, de rythmes africains et du jazz manouche. C'est en 1993 qu'il rencontre le succès avec «La Marmaille nue», un album où le chanteur, alors âgé de 30 ans, raconte notamment la drogue et la délinquance de son adolescence. Atteint du sida, contracté dans les années 1980, l'artiste choisit de le dire : "J'ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. La bonne, c'est que je ne suis plus séropositif. La mauvaise, c'est que j'ai le sida !", lance-t-il au public en octobre 1995 un soir de concert au Bataclan. Au fil des années, ses albums se font plus politiques, notamment avec l'album «Les Frères misères» réalisé avec son groupe Les Chihuahuas. L'opus «Dehors» (2000) tranche avec les livraisons précédentes : une section rythmique intervient pour un résultat plus enjoué, en surface, que la première partie de sa carrière. «Les Animals», en 2004, poursuit cette démarche avec des chansons composées au départ pour Juliette Gréco. Avec «In the Garden» et son successeur «Rentrer au port», dernier album du chanteur, Mano Solo retrouve une musique plus proche de ses débuts. Si sa voix déchirante a forgé sa signature, c'est bien la capacité à parler des problèmes de ses contemporains en traitant les siens qui ont fait de cet artiste disparu en 2010 l'un des chanteurs les plus atypiques de la scène française.

le site de mano solo

Facebook/Twitter édition