3. Live au 136 avec The Fitzcarraldo Sessions et Local Natives

Live au studio 136 avec The Fitzcarraldo Sessions et Local Natives.

Un groupe qui réussit à évoquer à la fois des Fleet Foxes en moins rustiques, un Grizzly Bear en moins cérébral, un Arcade Fire dénué d'emphase et un Vampire Weekend au son plus touffu est-il pour autant exceptionnel ? Un peu, mais pas tout à fait. Local Natives, quintette des environs de Los Angeles (Silver Lake, pour être précis), impressionne et séduit par sa capacité à marier les aspects les plus consensuels et fédérateurs de ces quatre formations nord-américaines parmi les plus intéressantes du moment. A des harmonies vocales que ne renieraient pas les renards folk et poilus de Seattle, ces Californiens malins associent des rythmiques aux doux relents d'afrobeat et des constructions de chansons délicatement épiques, libérées du format classique « refrain-couplet-refrain », mais aux mélodies néanmoins habiles, à l'urgence pop évidente. Tout au long de leur premier album «Gorilla Manor», nos cinq garçons clairement dans le vent donnent avant tout l'impression d'avoir su remarquablement saisir et synthétiser l'air indie pop du temps.

le myspace de local natives