2. Bernie Bonvoisin

Le magazine Pop/Rock présenté par Joe Farmer et Loïc Bussières.

A l'occasion de la sortie de son nouvel album solo «Organic», Joe Farmer a rencontré le légendaire Bernie Bonvoisin.

Né dans une famille ouvrière, Bernie Bonvoisin s'essaye à la batterie avant de devenir le chanteur et parolier du groupe hard-rock français Trust, dont il est le co-fondateur. Dans ses textes, il s'en prend aux mentalités bourgeoises et à la répression. Trust sort trois disques, «Trust » ou «L'Elite» (1979), «Repression» (1980) et «Marche ou crève» (1981), albums qui restent dans la légende du rock français. Bernie Bonvoisin a aussi sorti des albums solo, on se souviendra de «Couleur Passion» (1986), «En avoir ou pas» (1988), «Etreinte Dangereuse» (1993). Il se tourne ensuite vers le cinéma, d'abord en tant qu'acteur dans «La Haine» de Mathieu Kassovitz, puis en tant que réalisateur avec «Les Démons de Jésus» (1997) une tragi-comédie située dans le milieu gitans des années 1970, «Les Grandes bouches» (1999), une satire du 'milieu', et «Blanche» (2002), comédie historique avec Lou Doillon, Roschdy Zem et Antoine de Caunes. Bernie Bonvoisin est également l'auteur de quelques ouvrages, le témoignage «Vous êtes faite de peines étranges» (2003) et le roman «Chaque homme a la capacité d'être un bourreau ou au moins son complice» (2006). En 2007, il publie encore un roman, intitulé «Sirop d'la rue» et en 2010 «Le Bel Enfer», aux éditions Stéphane Million.