Entretien avec la fadiste Katia Guerreiro et la playlist de Sophian Fanen

Katia Guerreiro "Sempre". © Kgp Produções

Katia Guerreiro nouvel album Sempre (Viavox, L’Autre Distribution)
Toujours ! (Sempre). Le nom du nouvel album de Katia Guerreiro sonne comme une profession de foi à ce qu’il y a d’éternel dans le fado.
Sempre se réfère à la Révolution, celle des Oeillets qui, en avril 1974, mit fin aux 41 ans du régime militaire que Salazar imposa à son pays. Ce dixième album de la fadiste est le fruit d’une collaboration avec José Mário Branco. Auteur-compositeur et arrangeur emblématique de l’opposition à la dictature, dont les arrangements de la chanson de José Afonso Grândola, Vila Morena ont accompagné le déclenchement de la Révolution des Oeillets. Par la suite, José Mário Branco a accompagné d'incontournables chanteurs portugais tels Fausto, Amelia Muge ou Carlos do Carmo.

- Site de Katia Guerreiro (en portugais)
- Bio de Katia Guerreiro sur le label Viavox (en français)
- Vidéo Katia Guerreiro De Ti Direi Apenas
- Vidéo José Mario Branco chante grandola Vila Morena en 1973.

Morceaux de Katia Guerreiro en écoute : Prologo, A Minha Vida E, Quem Diria Feat. José Mario Branco, Tristeza Vehla, Distante et Sempre extraits de l’album Sempre.

 

© La Grosse Boîte/4 AD
Bertrand Belin "Persona" et Deerhunter "Why Hasn't Everything Already Disappeared?".

 

Playlist de Sophian Fanen
- Michel Legrand, Di-Gue-Ding-Ding, tiré de l'album Archi-cordes (Philips, 1964)
- Bertrand Belin, Choses nouvelles, tiré de l'album Persona (Cinq7, 2019)
- Vidéo Bertrand Belin Choses Nouvelles
-
Deerhunter, Element, tiré de l'album Why Hasn't Everything Already Disappeared ?  (4AD, 2019)
- James Blake, Barefoot in the Park (Feat. Rosalia), tiré de l'album Assume Form (Polydor, 2019)
- Vidéo James Blake Mile High (feat. Travis Scott and Metro Boomin)
- Vera Sola, Virgil's Flowers, tiré de l'album Shades (Spectraphonic, 2018)

 

© Spectraphonic / Polydor
Vera Sola "Shades" et James Blake "Assume Form".

Facebook/Twitter édition