La dernière aventure de Rachid Taha et la session live de Batlik

Rachid Taha (Believe/Naïve) et Batlik (A brûle-pourpoint). © Believe/Naïve / A brûle-pourpoint

Rachid Taha est mort le 12 septembre 2018. Il venait de terminer un album avec Toma Feterman (La Caravane Passe). Cet album est sorti le 20 septembre 2019. Toma Feterman est notre invité pour évoquer l’enregistrement de Je Suis Africain et sa vie avec Rachid.

Témoignage du fils : "Mon père a passé ses deux dernières années à travailler sur cet album : Je suis Africain. Avec son cœur et tout son être. Intensément, sincèrement, sans compromis. Beaucoup de jours et autant de nuits. Ce dernier album lui ressemble, dans sa singularité, dans sa folie, dans sa liberté. J’espère qu’il contribuera à faire résonner la parole et la musique de Rachid Taha le plus fort et le plus loin possible." Lyes Taha.

Vidéo Rachid Taha Je Suis Africain

Titres joués : Je suis Africain, Andy Waloo, Like a Dervish et Happy End.

© Toma Feterman
Toma Feterman et Rachid Taha.

Nous recevons Batlik dans la session live pour la sortie de son album L’art de la défaite. Concert Maroquinerie à Paris, 29 novembre 2019.

"Les 10 titres qu’il renferme viendront conclure 3 années de travail.
De la lecture de l’œuvre d’Emil Cioran, en passant par l’écriture et la composition des morceaux, jusqu’à la production du disque.
Jamais eu autant d’ennuis, jamais eu autant d'embellies.
Merci à toutes celles et ceux qui y ont contribué." Batlik

Extrait de sa biographie :
Éternel espoir masculin. Voilà un statut qu’on pourrait lui conférer. À la fin de ses concerts, il prend un malin plaisir à mettre en porte-à-faux les spectateurs qui ignorent son passé artistique. Batlik n’a rien lâché, n’a pas capitulé, encore moins sombré. Il croit en son étoile, mais ne court en aucun pas après les sirènes de la célébrité. L’autocongratulation, très peu pour lui. Juste peut-on lui concéder un besoin de reconnaissance. Toucher chez les gens, c’est une force motrice. Il a débuté sur un coup de tête, légèrement avant que la trentaine ne retentisse… Suite sur son site.

Site de Batlik

Vidéo Batlik Avalanches

© Pierrick Guidou
Batlik.

Morceaux interprétés
Live 1 Batlik L’Art de la défaite
Cd Batlik Garde-Fou
Live 2 Batlik Avalanches

Musiciens
Batlik : guitares, chant
Alice Animal : guitare, chœurs
Viryanne Say : basse, chœurs
Johann Guidou : batterie, chœurs