Session Live avec Kepa et Grèn Sémé, du blues au maloya

Grèn Sémé (The garden) et Kepa (Haiku Rd). © The garden / Haiku Rd

Grèn Sémé Ep Poussière / The Garden
Entre poésie rock, pulsations dub et rythmes ternaires, Grèn Sémé invente une chanson totalement inédite où le créole et le maloya de La Réunion donnent rendez-vous à Brel, Bashung et Noir Désir. Trois ans après un premier album remarqué, le groupe trouve avec Hors Sol le parfait équilibre entre puissance et fragilité, et s’affirme comme l’une des voix les plus originales de la nouvelle scène francophone.
Aussi vrai qu’il est impossible de faire pousser un manguier en trois jours, il n’y a pas de raccourci pour parler de Grèn Sémé. Dans une époque riche en mots valises où l’on voudrait enfermer toutes les belles bâtardises qui naissent de la créolisation du monde, la tentation est grande pourtant de chercher un diminutif pratique pour la cuisine atypique inventée par ces cinq garçons.
10 ans après sa formation autour de Carlo De Sacco, chanteur et auteur, l’histoire de Grèn Sémé s’écrit depuis cette île de l’océan Indien en cercles concentriques et aériens, le groupe cherchant son identité dans un territoire de plus en plus vaste où l’on repère aujourd’hui aussi bien les hallucinations auditives du dub ou les que la verve humaniste des poètes du rock français. Une impression paradoxale de classicisme et de singularité, comme s’il venait d’une tradition ancienne qui n’a jamais existé, d’un monde où Brel se serait acoquiné avec Fela, où Alain Peters se serait amusé à bidouiller les potards de synthétiseurs, où la fantaisie surréaliste de Nougaro aurait chanté le séga et l’électro en place du jazz et de la java. Ce monde n’est pas le nôtre, et c’est sans doute pour ça que Carlo De Sacco aime l’imaginer.

© The garden
Grèn Sémé.

Grèn Sémé site

Grèn Sémé vidéo Poussière

Kepa Cd Doctor Do Something (Haïku Rd)
Entre blues rural et rock'n'roll minimaliste, entre Robert Johnson et Bog Log III, le one man band de KEPA propulse l'auditoire sur les bords du Mississippi sans que l'on ait bougé. 28 ans, trois ans de blues, des centaines de concerts et déjà deux Olympias ! Pourtant, rien ne prédestinait ce skateur professionnel à monter sur scène : "Mon rêve était de skater aux quatre coins du monde", mais c'est après une méchante blessure qu'il se met à gratter sur une guitare. Il compose ses premiers morceaux. Peu à peu, il crée son genre qu'il joue sur des guitares acoustiques en acier, un modèle fabriqué dans les années 1930 aux États-Unis.

© RFI/Laurence Aloir
Képa à RFI.

Képa site

Képa vidéo Mommy (live)

Titres interprétés :
Live1 Grèn Sémé Zénès
Live2 Kepa Born To Die
Cd Grèn Sémé Feat. Gaël Faye Poussière
Live3 Kepa Brilliant
Live4 Grèn Sémé Je Serai là
Cd Kepa Hello Babe

© RFI/Laurence Aloir
Grèn Sémé et Kepa à RFI.

Musiciens :
Carlo De Sacco / chant, Kayamb EP Poussière
Mickaël Beaulieu / claviers, choeur
Bruno Cadet / guitare, choeur
Rémy Cazal / DJ, synthés, choeur
Germain Lebot / percussions, batterie, chœur
Kepa, guitare, voix (Bastien Duverdier)
Cd Doctor Do Something

Son : Benoît Letirant et Fabien Mugneret.

 

© Antti Laitila
Kepa en concert.

Facebook/Twitter édition