Session live avec Piers Faccini et Leon Newars, folk versus blues

Leon Newars (Velvet Coliseum) et Piers Faccini (Beating Drum).

Piers Faccini EP Hera My Voice (Beating Drum)
Avec son label Beating Drum créé en 2012, Piers Faccini a progressivement dessiné une ligne éditoriale qui – au-delà de ses propres albums – propose la découverte de plusieurs artistes talentueux, bien dans l’esprit de ses productions artisanales et soignées.
En 2018, Piers a eu l’idée de réaliser une série de vinyles EP pour défendre cette approche originale. Baptisée "Hear my voice", la collection a été inaugurée avec trois voix distinctes, originaires de différentes régions du monde : l’auteur-compositeur napolitain Gnut, la chanteuse néo-zélandaise Tui Mamaki, et le poète-chanteur Horsedreamer, venu de Trinidad.

Un an plus tard, Piers Faccini a souhaité donner un coup de projecteur sur ces réalisations originales dédiées à la découverte d’artistes folk ; le quatrième EP de la collection lui sera donc consacré.

© RFI/Laurence Aloir
Piers Faccini à RFI.

Avec ses albums précédents : I Dreamed an Island (2016) et Songs of time lost avec Vincent Segal (2014), l’auteur-compositeur explorait les voies métissées d’un songwriting sans frontières. Son opus pour Hear my voice est cette fois infusé du mélange de folk nord-américain et britannique qui a accompagné ses toutes premières compos. Le résultat : du vintage Faccini, épuré, essentiel, poétique…
Les deux premiers titres de l’EP : "Could This Be You" et "Hope Dreams" sont ornementés de cordes arrangées par le compositeur Luc Suarez, collaborateur au sein du premier groupe de Piers Faccini dans les années 90' : Charley Marlowe. À noter également Ken Coomer (Wilco, Uncle Tupelo) à la batterie.
Sur la face B, "Angel of Mercy" et "Say you don’t know", chansons plus intimistes, évoquent avec délicatesse l’atmosphère du refuge cévenol où Faccini compose à la manière d’un artisan.

- Site de Piers Faccini

- Piers Faccini Vidéo "Hope Dreams"

© RFI/Laurence Aloir
Leon Newars à RFI.

Leon Newars Cd Unboxable

Leon Newars, c’est également l’anagramme de New-Orleans, la ville dont Vincent Pollet-Villard, fondateur du groupe, a été résident pendant 2 ans et d’où il a puisé son inspiration, à l’écoute de groupes comme The Neville Brothers, Galactic, Papa Grows Funk où encore Jon Cleary.
4 ans d'existence et des prestations incendiaires en 1ère partie (entre autres) de Electro Deluxe, Trombone Shorty, Alice Russel, Fred Wesley, Lenny Kravitz. Des programmations aux festivals Bains de Blues, Cognac Blues Passions, Blues sur Seine, Relâche, DARC, Scènes d'été en Gironde, St Emilion Jazz Festival, Jazz in Marciac.

- Leon Newars Site
- Leon Newars Girl Trouble, video
 

Morceaux interprétés
Live1 Piers Faccini "Hope Dreams"
Live2 Leon Newars "Don’t blame it on the groove"

Cd Piers Faccini Could have Been You
Live3 Leon Newars "Girl Trouble"
Live4 Piers Faccini Beloved (I dream An island 2016)

Cd Leon Newars Reality

© RFI/Laurence Aloir
Leon Newars et Piers Faccini à RFI.

Musiciens
Piers Faccini,
guitare voix
Leon Newars :
Vincent Pollet-Villard,clavier,
chant
Quentin Imola, guitare/chœurs
Gilles Delagrange, batterie
Nico Martin, basse
Florian Royo, guitare
Jonathan Joubert, percus/clavier/choeurs

Son : Benoît Letirant, Mathias Taylor.

Facebook/Twitter édition