#SessionLive - Carmen Souza et Jî Drû, jazz, Cap-Vert et western

Carmen Souza (Galileomusic) et Jî Drû (photo Seka Ledoux). © Galileomusic / Seka Ledoux

Dans la session live, nous invitons 2 groupes qui jouent 2 morceaux chacun.

Carmen Souza présente son nouvel album The Silver Messengers

Carmen Souza a déjà réinterprété 3 chansons d'Horace Silver sur ses 8 albums déjà sortis avec Song for my Father, Cape Verdean Blues et Pretty Eyes. Song for my Father, en particulier, est l'une des chansons les plus populaires parmi les fans de la chanteuse, qui vit maintenant à Londres. Il était donc prévisible que son neuvième album The Silver Messenger (chez Galileo Music) serait désormais entièrement dédié au travail du musicien et compositeur de jazz américain, membre des Jazz Messengers. La connexion de Carmen avec Horace Silver va au-delà du purement artistique. Ils portent tous les deux l'héritage cap-verdien de leurs familles et mélangent cet héritage avec des éléments de jazz. L'idée derrière cet album était d'honorer le répertoire révolutionnaire de Horace Silver en le ramenant à ses racines africaines comme sur son clip Señor Blues.

© Claudio Romanz
Carmen Souza.

 

Jî Drû sort son premier album Western sous son nom

Jî Drû, flûtiste de caractère, producteur et arrangeur, chef de bande endiablé pour Push Up! et Jî Mob, sideman inspiré, signe aujourd’hui un premier album sous son nom chez Label Bleu, raffiné, expressif et onirique : Western.

Western c’est le souffle, la respiration. Western est une épopée collective et individuelle, un combat contre nos propres démons. Western évoque l’initiative individuelle, brisée par l’intérêt de quelques-uns. Western interroge l’intime, ce qui nous fait espérer, cet élan qui nous transporte et nous fait rêver. Son décor est un espace vide, plein de mouvements d’air et de matière, de réverbération, un endroit où le léger côtoie le lourd, le simple et le complexe.

© Seka Ledoux
Jî Drû.

 

 

Titres interprétés
Silver Blues (live de Carmen Souza)
Always on you're Mind (live de Jî Drû)
Song For My Father (extrait de l'album The Silver Messengers de Carmen Souza)
Streets of Gold (live de Jî Drû)
Señor Blues (live de Carmen Souza)
Cold Town (extrait de l'album Western de Jî Drû)

 

Musiciens
Carmen Souza - Guitare voix
Théo Pascal - Basse

Arnaud Forestier - Rhodes et Basse analogiques
Mathieu Penot - Batterie
Sandra Nkaké - Chant et effets
Jî Drû - Flûte et voix

Son : Mathias Taylor et Benoît Letirant

Facebook/Twitter édition