#SessionLive - Sages Comme Des Sauvages & Baltazar Montanaro, amours, luxe et misère

Baltazar Montanaro et Sages comme des Sauvages à RFI. © RFI/Laurence Aloir

Un violon baryton, un basson, une guitare, des percussions, tout est bon pour Baltazar Montanaro et le quatuor Sages comme des Sauvages pour raconter l’état du monde et son histoire.

© Zamora
Sages comme des Sauvages.

 

Sages comme des Sauvages
Tapis derrière la jungle de leurs plantes d’appartement, Ava Carrère et Ismaël Colombani observent la vie comme elle va. Le luxe engendre la misère, la mode taille des costards aux fauves et l’usine vole le feu du volcan. Sages Comme Des Sauvages échafaude sa musique comme le lieutenant Colombo mène l’enquête, comme le douanier Rousseau peint ses tigres, avec la naïveté en bandoulière, comme une arme contre le second degré et les désillusions de notre temps. Le nouvel album Luxe Misère est sorti sur le label Zamora et pose une question entêtante «où j’ai mis mes clés ?», question à laquelle ni Danyel Waro (présent sur l’album), ni Jean Lamoot (le réalisateur) n’ont répondu…

© Zamora / In/Ex
Sages comme des Sauvages (Zamora) et Baltazar Montanaro (In/Ex).

 

Baltazar Montanaro joue du violon baryton. Son nouvel album Amours est composé de moreaux engagés : "Amours", comme le témoin des combats nécessaires pour endiguer les fondamentalismes, la haine de l’inconnu, de l’étranger et des différences ; "Amours", comme un marqueur pour laisser la place à la beauté dont chaque être est capable s’il est écouté et respecté, sans oublier celle présente dans chaque chose que la nature propose, et dont l’artiste cherche à reproduire la sensibilité, la perfection. À travers 10 titres pleins d’élégance et de relief, Baltazar rappelle de grands événements historiques, tel que la chute du fascisme en Italie, un 25 avril, ou encore le génocide rwandais, et embarque son auditoire dans l’émotion que procure l’histoire.

© Montanaro
Baltazar Montanaro.

 

Titres interprétés
Inattendu (Live de Sages Comme des Sauvages)
7ème monde (Live de Baltazar Montanaro)
Le goût de la Fumée (extrait de l’album de Sages Comme des Sauvages feat. Danyel Waro)
Varsovie (Live de Baltazar Montanaro)
Garçon (Live de Sages Comme des Sauvages)
Flor Vermelha (extrait de l’album de Baltazar Montanaro)

+ Live commun

 

Musicien.ne.s
Ava Carrère - Chant, percussions
Ismaël Colombani - Guitare, bouzouki…
Emilie Alenda - Basson, clavier, chant
Osvaldo Hernandez - Percussions

Baltazar Montanaro - Violon baryton

Son : Benoît Letirant et Mathias Taylor

#Réunion #violonbaryton #jeanlamoot #danyelwaro #engagement #mémoire