Les bioluminescences d’Isabel Sörling et les obsessions de Sophian Fanen

Isabel Sörling. © Jonathan Albrektson

Notre invitée est suédoise, elle s’appelle Isabel Sörling et fabrique une musique de transe céleste et bioluminescente.
Et comme chaque mois, le journaliste Sophian Fanen vient nous proposer ses 5 obsessions du moment. Le confinement lui a donné l’envie de pousser les portes du monde, puisque nous irons prendre l’air au Nigeria, en Italie, au Togo, à Djibouti et au Maroc.

© Sonafric/Africa Seven
Akofa Akoussah.

Programmation :

Meryem AboulouafaWelcome Back to Me, tiré de l'album "Meryem" (Animal 63, 2020)

Groupe RTD (),  Buuraha U Dheer, tiré de l'album "The Dancing Devils of Djibouti" (Ostinato, 2020)

Akofa AkoussahRamer sans rame, tiré de l'album "Akofa Akoussah" (réédition 2020, Africa Seven)

MinaSe Telefonando, tiré de l'album "Studio Uno 66" (Rifi, 1966)

Obongjayar (), Still Sun, tiré de l'album "Which Way is Forward?" (September Recordings, 2020)

 

+ Isabel Sorling "Johnny FlewSticks and BranchesEldHuman" , tirés de l’album "Mareld" (Iki records 2020)

 

© Viktor Freidlitz
Isabel Sörling.

 

Isabel Sörling est musicienne, compositrice et chanteuse. Elle est née en Suède en 1987. Son répertoire navigue entre improvisation, folk et avant-garde. Mareld est son 3ème album studio (après " A feather from a Human" en 2011 et "Something came with the sun" en 2013, produit par Ibrahim Maalouf).

​Elle vit à Paris, et tourne régulièrement avec des musiciens venant du jazz et des musiques improvisées (Paul Lay, Cirque farouche, Airelle Besson Quartet, Anne Paceo…) ; diplômée de The Academy of Music & Drama de Göteborg en Suède, elle se spécialise dans l’improvisation et le jazz expérimental au Conservatoire National Supérieur de Musiques et de Danse de Paris, France.

En 2010, elle crée le sextet Farvel (jazz), prête sa voix aux documentaires "Human" et "Terra" de Yann Arthus-Bertrand et Armand Amar et passe parfois par la case cinéma (Une chance de trop, Mia and the white lion, Jusqu'au Dernier, Le congrès, Maman a tort, Foreign Soil, Donne-moi des ailes, Marona's fantastic tale, Marche avec les loups).

Pour l’album Mareld, Isabel Sörling a tourné de nuit en forêt de Fontainebleau le clip du titre Sticks and Branches.