#Session live avec Dédé Saint-Prix pour son nouvel album "Koktel Chouval Bwa"

Dédé Saint-Prix. © Serge Monroc

André Saint-Prix est né au François (Martinique) le 10 février 1953. Élevé par ses grands-parents, il a évolué très jeune dans la tradition populaire de l’île. 

Dès l’âge de 6 ans, il affrontait la colère maternelle pour vivre sa passion, le "chouval bwa", c’est-à-dire la musique qui accompagnait les manèges de chevaux de bois traditionnels actionnés à force d’hommes. À peine adolescent, Dédé participe déjà à des petits groupes de sa commune natale, comme Les Trouvères et Les Juniors. Membre de la chorale municipale, il enregistre son premier disque, à la cathédrale de Fort-de-France en 1968, il a 15 ans.
Après avoir joué au sein de différents groupes dont La Sélecta et Malavoi, Dédé Saint-Prix crée Pakatak, formation expérimentale de recherche rythmique, pour redonner toute la place à la musique de son enfance et réhabiliter l’identité martiniquaise quelque peu envahie par le Ka de l’île voisine, la Guadeloupe. À cette époque, Dédé mène de front ses 2 carrières : l’enseignement et la musique.

© Aztec Musique
Dédé Saint-Prix.

En 1991, il démissionne de son poste d’instituteur dans l’Éducation nationale pour ne plus consacrer son énergie qu’à la musique.
Les années 1990 marqueront une autre étape dans la carrière de Dédé Saint-Prix avec ses premières actions pédagogiques. Il anime alors, des masters classes de percussions afro-caribéennes pour le Festival Musiques Métisses d’Angoulême.
Après plusieurs albums à son actif, Dédé Saint Prix nous revient avec Koktel Chouval Bwa qui est l’aboutissement d’un projet commun (avec Ludovic Anicette, ex-guitariste des Frères Dodo Twoubadou d’Haïti). Cette collaboration a donné naissance au style "chouval bwa-twoubadou". Des thèmes comme l’intérêt général, l’autosuffisance, la réparation, la tradition, la nature, l’espoir, l’amour, la tolérance, la force de la pensée et de la parole et la reconnaissance y sont abordés sur des arrangements cuivrés et chaloupés à souhait.
Flûte des mornes, tanbou, bongos, tanbou dibas, banjo, congas, chacha, siyak, tibwa, violon, accordéon, trombone, sax, lavwa dèyè, guitare, basse, piano sont les ingrédients de ce Koktel Chouval Bwa.

© RFI/Laurence Aloir
Dédé Saint-Prix, Alex Cabit et Rody Céréyon à RFI.

Titres interprétés dans la #Session live
Réparation Live RFI Dédé Saint-Prix (VO à retrouver sur l’album Koktel Chouval Bwa)
Man Té Palé extrait de l’album Koktel Chouval Bwa par Dédé Saint-Prix
Ou ké touvé Live RFI Dédé Saint-Prix (VO à retrouver sur l’album Koktel Chouval Bwa)
Inédit cadeau pour RFI Kilti balancé Live RFI Dédé Saint-Prix.

© RFI/Laurence Aloir
Dédé Saint-Prix et ses musiciens à RFI.

Musiciens.nes
Laurent-Emmanuel (Tilo) Bertholo - Batterie  
Rody Céréyon - Basse 
Alex Cabit - Guitare 
Thierry Vaton - Piano - Claviers  
Marie-Céline Chroné - Choriste  
Dédé Saint-Prix - Chant lead-Flûte 

Son : Benoît Letirant, Mathias Taylor.

Puis, nous avons demandé à Dédé Saint-Prix de nous concocter sa playlist idéale en 4 titres.

Playlist Dédé Saint-Prix
Buika & Chucho Valdes Soledad
Vanister Camerounais et Fier
Vayb Lanmou Fasil
Marius Cultier Laini.

#martinique #chouvalbwa #traditionnel