Wau Wau Collectif et Théo Charaf dans la #SessionLive

Théo Charaf. © Sarah Fouassier

Déambulation électronique et mystique sur la côte sénégalaise et dans le delta blues.

Le Wau Wau Collectif est né de coïncidences joyeuses, à l’initiative du producteur et archéologue musical suédois Karl Jonas Winqvist.

Avec ses sons cosmiques avant-gardistes venus du Sénégal, Yaral Sa Doom de Wau Wau Collectif est un album révolutionnaire qui dépasse les frontières et scènes musicales. Inspiré par la tradition ouest-africaine, les chants de louange soufis, le jazz spirituel et les rythmes dub, le résultat donne l’impression d’assister à l’accouchement d’un genre nouveau. Des boucles de percussions hypnotiques se mêlent aux échos de chants, rythmes électroniques et voix d’enfants telles des vagues déferlantes.

 

© Sahel Sounds
Wau Wau Collectif.

 

En 2018, l'archéologue musical et musicien expérimental suédois Karl Jonas Winqvist s'est rendu à Toubab Dialaw, au Sénégal, un petit village de pêcheurs devenu le centre de la scène artistique bohème du Sénégal. Au cours des semaines suivantes, des musiciens locaux, des percussionnistes come Ndongo Faye, des poètes et des beatmakers se sont réunis, esquissant des idées et improvisant librement. Winqvist est retourné en Suède, échangeant des enregistrements sur WhatsApp avec Arouna Kane, son collaborateur et ingénieur du son basé au Sénégal. "Yaral Sa Doom" est une expression wolof qui signifie "éduquer les jeunes". 

 

© Karl Jonas Wonqvist
Sobobade.

 

Au centre de l'album, se trouve ce thème de l'éducation, avec des chansons qui abordent directement les problèmes sociaux auxquels le Sénégal contemporain est confronté, l'éducation et l'immigration. Avec plus de vingt artistes du Sénégal et de Suède, le premier album de Wau Wau Collectif est un disque élaboré et complexe, tout en conservant une vision centrale. C’est comme plonger dans la mer, il y a une multitude d’espèces de poissons qui nagent, mais ensemble, ils composent l'océan. Néanmoins, c'est aussi une anomalie géographique, rendue possible uniquement par l'échange de l'ère Internet. Un enregistrement exceptionnel à lui seul, Yaral Sa Doom est une entrée visionnaire dans le futur de la collaboration transmondiale.

Titres joués du Wau wau Collectif, extraits de l’album Yaral Sa Doom (Modulor 2021)

Yaral Sa Doom, Mouhamodou Lo & His Children, Thiante et Si tu savais juste.

Yaraal Sa Doom par le Super Diamano de Dakar, extrait de l’album Ndaxami.

 #Sénégal #SuperDiamonoDakar #ToubabDialaw #Suède #wauwaucollectif

 

© Wita Rd
Théo Charaf (Wita Rd).

 

Puis, nous recevons Théo Charaf dans la #SessionLive. 

L'artiste lyonnais sort son 1er album éponyme sur le tout nouveau label Wita Records.

Skip James, Bob Dylan et Townes Van Zandt font partie de l'aventure. 

Théo Charaf propose une folk empreinte du delta blues. Du Neil Young dans l'adn ? Il a 27 ans, à suivre...

© RFI/Laurence Aloir
Théo Charaf à RFI.

 

Titres interprétés par Théo Charaf

See The man

Vampire voir le clip 

Goin Down voir le clip 

Devil Got My Woman version Skip James + version Théo Charaf

Hard Time Killing Floor Blue (reprise de Skip James par Théo Charaf)

Son : Mathias Taylor