#SessionLive avec la tornade cubaine Cimafunk

Cimafunk à RFI. © Laurence ALOIR

Cimafunk est devenu la révélation musicale cubaine de l’année 2018 avec son thème Me Voy, qui lui a valu d'être désigné "artiste de l'année" par le magazine Vistar et de recevoir le prix Lucas de la vidéo la plus populaire. Les chansons de son premier album Terapia comme Me Voy, Paciente ou Parar el tiempo ont conquis inexorablement une multitude de publics. Il a rompu des records d’assistance dans des salles iconiques à Cuba et dans le monde, avec des milliers de fans transportés par le groove du funk afro cubain. À Cuba, les millenials reproduisant son style et son apparence, qui s'inspire fortement de ses racines africaines et des showmen noirs du XXème siècle.

Le nom de Cimafunk fait référence à son héritage de « cimarrón », des Cubains d'origine africaine qui ont résisté et échappé à l'esclavage, ainsi qu'à l'essence de sa musique qui vise à subvertir les sons conventionnels en innovant avec les rythmes. En faisant ressortir le meilleur des rythmes et des traditions cubaines et en y infusant des sons et des styles d'Afrique et des États-Unis, Cimafunk a créé quelque chose d'unique et de spécial, non seulement en termes de musique mais aussi des valeurs qu'il défend.

 

Nommé par Billboard comme un des  "Top 10 des artistes latinos à suivre", Cimafunk a fait un début fracassant au festival de musique South by Southwest 2019 et a effectué une tournée encensée aux États-Unis et en Europe. Fito Paez l'a qualifié de "futur" de la musique latino-américaine, et Rolling Stone a décrit sa musique comme "une combinaison électrisante de funk et de soul, superposée à la clave à cinq temps, ou le battement de cœur de la musique cubaine, apportée à Cuba par les esclaves en provenance de l’Afrique de l'Ouest."

Cimafunk a sorti un EP Cun Cun Prá, en décembre 2020. Composé de 5 morceaux dont un son afro caribéen contagieux : Cun Cun Prá ; un morceau de pop funky La Papa, avec la sensation pop cubaine Diana Fuentes ; un remix R&B sensuel de Parar El Tiempo, avec la prometteuse chanteuse mexicaine Salma ; Caliente, un morceau de hip-hop où la Nouvelle-Orléans rencontre la Havane en featuring avec Tarriona "Tank" Ball de Tank and the Bangas et le brass band The Soul Rebels ; et El Potaje où Cimafunk invite les légendes vivantes Omara Portuondo, Chucho Valdés, Pancho Amat et la Orquesta Aragón pour unir le passé, le présent et l'avenir de la musique cubaine.

Lors d’un concert historique à Miami le 16 octobre 2021, Cimafunk a réunit sur scène ses deux principales inspirations : le pianiste légendaire d’Irakere, Chucho Valdés, et le parrain du Funk, George Clinton de Parliament Funkadelic.

© El Duende Raulin/Artwork: Haydee Fornaris Chavez
2021, le nouvel album El Alimento !

Titres interprétés :

Funk Aspirin Live RFI 

Rompelo Live RFI 

Te Quema La bemba Live RFI

Salvaje Feat. Chucho Valdes

 

Musiciens :

Erik Alejandro Iglesias Rodriguez dit Cimafunkchant

Arthur Luis Alvarez Torrespiano 

Raul Zapata Suricajon

Son : Fabien Mugneret, Benoît Letirant

Playlist :

♦ Bonga Feat. Camelia Jordana, Kudia Kuetu (Lusafrica 2021)

♦ Kepa, Sodade extrait de l’album Divine Morphine (Miliani/ Peer Music)

♦ De La Crau, Shaman extrait de l’album Temperi (Pagans 2022)

♦ Tina Mweni, Nayikimba, extrait de l’album Nayikimba (WePresent 2021)