Salif Keita: son rapport à la scène et à l’étranger (3/5)

Salif Keita. © Studio Graphique FMM

Salif Keita est tout à fait conscient qu’être musicien à Bamako et en Afrique généralement est bien plus compliqué qu’en Europe. Car, pour la majeure partie de la population, décider d'être artiste toute sa vie, c’est avoir emprunté le mauvais chemin. Le Festival des Musiques Métisses d'Angoulême est l’évènement qui va amener Salif en France en 1983. Troisième volet de ce feuilleton dédié au chanteur originaire du Mali, fan de Brassens, au point de demander une minute de silence pour lui dans certains de ses concerts ! Dans cet épisode justement, nous allons nous pencher sur son rapport à la scène et celui qu’il entretient avec l’étranger, de la Côte d’Ivoire où il a vécu, aux États-Unis sans faire l'impasse évidemment sur la France où il s’est installé, il y a une trentaine d'années.