La Yegros, reine de la nu-cumbia

La chanteuse argentine Mariana Yegros dite La Yegros. © RFI

Nous sommes allés à la rencontre de l’Argentine La Yegros, lors de la 7e édition de l’Atlantic Music Expo au Cap-Vert. Découvrez en audio 3D celle que l’on surnomme la reine de la nu-cumbia.

"Un mélange entre la musique traditionnelle de Petrona Martinez et la musique électronique de Björk." C’est la nu-cumbia, ou cumbia électronique, selon l'explication de la musicienne argentine La Yegros à SessionLab. Et on ne peut que lui faire confiance : avec ses titres qui mêlent cumbia traditionnelle et musique urbaine porteña, la nu-cumbia, elle en est devenue la reine !

Et comment pouvait-il en être autrement, pour La Yegros, Giulia de son vrai nom ? Sa famille est originaire de la province de Misiones, au nord-est de l'Argentine, où elle a connu les rythmes traditionnels chamamés, qui influencent sa musique.

Du Buenos Aires alternatif au Sziget

C’est au Danemark, à l’occasion d’un spectacle argentin auquel elle participait, que La Yegros a rencontré le légendaire producteur et compositeur argentin Gaby Kerpel, alias King Coya. Il produit Viene de mi, titre qui permet à l’artiste argentine de passer des scènes alternatives de Buenos Aires aux plus grands festivals, du Sziget hongrois aux Transmusicales rennaises, en passant donc par l’Atlantic Music Expo (AME).

Si elle réside toujours en Argentine, La Yegros partage aujourd’hui sa vie entre son pays d’origine et le sud de la France, dont elle nous confie aimer la langue – d’où peut-être, sa participation au titre Où on va, de VSO, le trio de rappeurs originaires de Nîmes. Alors, si vous avez prévu de vous balader au milieu des oliviers cet été, ouvrez l’œil ! Vous la croiserez peut-être...