Sam Mangwana, une vie de rumba

Sam Mangwana. © RFI

Pour SessionLab, Hortense Volle a rencontré Sam Mangwana, l’une des légendes de la rumba congolaise. À 76 ans, bon pied bon œil, celui qui a fait ses classes auprès de Tabu Ley Rochereau et Franco Luambo, revient sur une vie jalonnée de chansons. Un podcast original avec plein de musiques à danser dedans ! À écouter au casque (audio 3D).

Véritable prodige de la chanson, Sam Mangwana a éclairé de sa voix et de ses textes les plus grands orchestres congolais de son temps :celui formé parle chanteur Tabu Ley Rochereau et le guitariste Docteur Nico,l’African Fiesta (de 1963 à 1972), puis celui du guitariste Franco Luambo, le TP OK Jazz (de 1972 à 1975).

Le Seigneur Rochereau lui a appris comment se tenir face à un public et lui a conseillé de "lire tout ce qui (lui) tombait dans les bras". Quant au sorcier de la guitare, il a fait de lui un  "vrai professionnel" avec salaire, véhicule et frais de représentation avant de l’appeler "l’International Sam Mangwana".

Les pères de la musique moderne congolaise appréciaient sa "discipline" et son sens de l’humour : "j’étais très outillé, confie celui qui chantait déjà dans plusieurs langues à l’époque. C’est pour ça que je coûtais cher !"

Fort de ses expériences, Sam Mangwana entame à la fin des années 1970 une carrière solo et devient une véritable star panafricaine.

Depuis 15 ans, il vivait en Angola, le pays de ses parents. Aujourd’hui, "le pigeon voyageur" est de retour en Europe avec un nouveau disque, Lubamba, l’un des coups de cœur musiques de monde 2021 de l’Académie Charles Cros.

Pour SessionLab, au CO, "un tiers-lieu restaurant - bar - lieu culturel et artistique" du XVIIIe arrondissement de Paris, Sam Mangwana revient sur une vie jalonnée de chansons : depuis Parafifi de Joseph Kabasele, qu’il écoutait "dans la rue, à 8 ans, sur le chemin de l’école à Léopoldville où l’administration belge avait installé des porte-voix radiophoniques à tous les grands carrefours", jusqu’à Félicité, la reprise qu’il en fait aujourd’hui, en passant par les tubes Suzanna Coulibaly ou Minha Angola.

Réseaux sociaux

Facebook YouTube / Site

Titres diffusés pendant le podcast

Extraits de l’album Lubamba (2021) : Lubamba ; Felicite ; Juventude Actual ; JB Kavunga

Autres titres : Coopération ; Consommez local ; Zela Ngai Nasla ; Toujours ok ; Ngoyarto ; Luzingue Ke Pidina ; Suzana Coulibaly  ; Minha Angola ; Patria Querida ; Félicité ; Marie Clara

Durant notre conversation avec Sam Mangwana nous avons évoqué :

À voir : le concert digital de Sam Mangwana au 360 Paris Music Factory pour le Festival Au Fil des Voix (février 2021)