"Cogner l’invisible" avec ELOM 20ce

Elom 20ce dans SessionLab. © RFI

Pour SessionLab, Hortense Volle a rencontré le rappeur, réalisateur, designer et militant panafricain ELOM 20ce. Un podcast engageant où se mêlent des beats boom bap et des rythmes traditionnels du golfe de Guinée. À écouter au casque (audio 3D).

Poétique et résolument panafricaniste, telle est la plume de rappeur togolais ELOM 20ce : 39 ans, un flow percutant et des textes en français, en éwé et en mina (les langues parlées dans le golfe de Guinée, du Bénin au Ghana).

ELOM 20ce se présente comme un "arctiviste", entendez un artiste-activiste. Et effectivement, c’est à la fois un artiste prolifique (auteur, rappeur, réalisateur, producteur et styliste) et un militant qui, de rencontres en ciné-débats, invite les Africains à reprendre possession d’eux-mêmes.

Plus que jamais irrigué d’une sève occulte, son 4e projet solo, Amewuga, vient d’être gravé sur vinyle. Entre rythmiques traditionnelles, notes jazzy et beats boom bap, il n’a qu’une seule ambition : nous convaincre de replacer l’humain au centre de nos préoccupations.

À Paris, où il était de passage, SessionLab a rencontré cet "asrafo" ("guerrier" et "gardien des traditions" en éwé). L’idée : lui tirer le portrait et ainsi comprendre la trajectoire de cet homme en lutte pour plus de justice et de dignité. Un être toujours (en) alerte, qui en est convaincu : "c’est en pensant et imaginant le monde que nous souhaitons que nous le matérialisons. Et c’est pourquoi, il faut 'cogner l’invisible', c’est-à-dire faire advenir ce qui existe dans l’invisible".

Une conversation en toute intimité et en audio 3D. Un podcast à écouter au casque.

Réseaux sociaux

YouTube / Facebook  / Instagram / Twitter

Titres diffusés dans le podcast :

Extraits de l’album Amewuga (2020) : Egungun ; Lamentations ; Umoja ni nguvu ; 1973 ; Le sang de la bougie ; Améwuga ; L.a.w ; Le silence est un cri ; Life is a puzzle ; Ubuntu

Extraits de l’album Indigo (2015) : Aux impossibles imminents ; Afrika is da prezent

Pendant notre conversation, ELOM 20ce a évoqué :

La fresque documentaire en 6 chapitres et autant de portraits qu’il a réalisée, Aux impossibles imminents

Le film américain réalisé par Spike Lee, Malcom X (1992)

L’album Faut que ça s’arrête et le titre Professeur du reggaeman Tonton David