Dans l’antre familial des Ogres de Barback

SessionLab avec les Ogres de Barback. © RFI

Pour SessionLab, Hortense Volle s’est aventurée dans l’antre des Ogres de Barback. De la région parisienne où ils ont grandi, à l’Ardèche (sud-est de la France) où ils ont installé leur label et leur studio, portrait d’un groupe familial de chanson française alternative.

Les Ogres de Barback, c’est un groupe familial qui parcours les routes de France et d’ailleurs depuis plus de 25 ans. "Groupe familial" car Alice, Mathilde, Fred et Sam Burguière, qui auront entre 43 et 46 ans en cette année 2022, sont frères et sœurs.

Ensemble, ces quatre artistes multi-instrumentistes signent une chanson française métissée où se côtoient accordéon, guitare, violoncelle et piano, mais aussi trompette, trombone à coulisse, tuba, violon, scie musicale, épinette des Vosges et j’en passe. Je les ai vus en concert récemment et c’était sacrément impressionnant : pas moins de 35 instruments en plateau, sans compter ceux de leurs invités et notamment 4 cuivres de la fanfare béninoise Eyo’nlé !

Plus de 25 ans après leurs débuts, toujours dans la plus totale indépendance et, il faut bien aussi le dire, sans grand soutien médiatique, les Ogres de Barback ont donné pas loin de 2 000 concerts (du premier dans un squat à ceux, récents, à l’Olympia ou au Zénith de Paris) ; ont plus de 20 références discographiques au compteur et, surtout, ont signé un paquet de titres devenus des classiques.

Les Ogres de Barback estiment que leur "métier d’artisans" consiste à aller à la rencontre des gens.

Et bien aujourd’hui, de la maison de leur enfance à Jouy-le-Moutier (région parisienne), à celle de Payzac (Ardèche) où ils ont installé leur studio, c’est nous qui allons à leur rencontre…

SessionLab : une conversation en toute intimité et en audio 3D (son spatialisé). Un podcast à écouter, de préférence, au casque.

Pour suivre Les Ogres de Barback

Site officiel / YouTube / Facebook / Twitter

 

Et pour en savoir plus sur la 1ère édition du Marathon musical et solidaire de Cergy-Pontoise (8 octobre 2022), cliquez ici.

 

Titres diffusés :

Extraits de l’album collectif La Commune refleurira (Irfan, le label / Sur l'Air de Rien - 2021) : Ne dérangeons pas le monde

Extraits de l’album Chanter libre et fleurir – live 2020 (Irfan, le label - 2020) : Je ne sais pas ; Lire 3.0 ; Vira la fuelha ; Rue des Roziers(avec Guillaume Lopez, Cyrille Brotto, Anne-Lise Foy, Clément Rousse)

Extraits de l’album Amours grises et colères rouges (Irfan, le label- 2019) : La Rochelle (avec Eyo’nlé et Rémi Sanchez) ; P’tit Cœur ; Hé papa (avec Eyo’nlé et Rémi Sanchez)

Single Mon pays avec Le Bal Brotto Lopez (Irfna, le label – 2018)

Extrait de l’album Comment je suis devenu voyageur (Irfan, le label – 2011) : Comment je suis devenu voyageur

Extraits de l’album Pitt Ocha au pays des mille collines (Irfan, le label – 2009) : Bumbaïa (avec les enfants mongols de l’orphelinat d’Oulan Bator) ; Touche pas à mon école ; Invitation (avec Madina N’Diaye et Tiken Jah Fakoly)

Extraits de l’album Concert avec la fanfare du Belgistan (Irfan, le label- 2005) : Grand-mère ; Salut à toi

Extraits de l’album La pittoresque histoire de Pitt Ocha (Irfan, le label- 2003) : Monde de son (avec K2R Riddim) ; Le temps

Extraits de l’album Fausses notes et repris de justice (Irfan, le label- 2000) : Pour me rendre à mon bureau ; Au café du canal

Extrait de l’album Irfan, le héros (Irfan, le label- 1999) : Contes, vents et marrées

Extraits de l’album Rue du temps (Irfan, le label- 1997) : Accordéon pour les cons ; Rue de Panam

Et aussi : La Vida Tombola de Manu Chao

 

Réalisation : Benjamin Sarralié

Mixage 3D : Fabien Mugneret

Production : RFI Labo