Kaz Hawkins: «ce que j’ai trouvé en France, c’est la paix»

SessionLab, avec Kaz Hawkins. © RFI

Pour SessionLab, Hortense Volle a rencontré chez elle, dans le Sud-Ouest de la France, la chanteuse de blues et de soul Kaz Hawkins. Portrait d’une artiste irlandaise hors-norme, au parcours aussi bouleversant que singulier.

"Je ne crois pas à l’idée de tourner la page. Je suis un travail en cours" m’a confié Kaz Hawkins dans le Limousin où cette native de Belfast, la capitale de l’Irlande du Nord, a choisi de s’installer il y a peu. Et de rajouter : "ce que j’ai trouvé en France, c’est la paix. Ici, j’ai l’espace pour être libre".

En écoutant cette SessionLab, vous comprendrez comment et pourquoi Kaz Hawkins a failli payer de sa vie sa soif de liberté.

Ce que je peux vous dire ici, c’est que cette artiste (à la fois autrice, compositrice et interprète) prouve que l’on n’a pas besoin d’être née au bord du Mississippi pour chanter le blues ; une vie tourmentée suffit.

Et question tourments, la chanteuse de Lipstick & Cocaïne (titre aux millions de vues) a eu son content ! Cruauté, douleur, honte, solitude : Kaz Hawkins a tout connu, tout surmonté et estime que la musique l’a littéralement sauvée.

Après 20 ans passés dans des groupes de reprises, Kaz Hawkins décide, à 37 ans, de se lancer en solo. Douze ans et 4 albums studio plus tard - dont l’un en forme d’hommage à son idole, la chanteuse afro américaine Etta James, Kaz Hawkins s’apprête à sortir un best of :  My life and I (Dixiefrog).

Parce qu’elle a vécu le blues, on l’entend. Pas de doute, l’émotion est là, intense, portée par une voix soul, des envolées gospel, des guitares rock et des ballades à pleurer.

Alors quand Kaz Hawkins prend sa guitare pour vous chanter Because you love me, il est bien difficile de ne pas être bouleversé. Vous voilà prévenus…

SessionLab, une conversation en toute intimité et en audio 3D (son spatialisé). Un podcast musical et vagabond à écouter, de préférence, au casque.

Site officiel / YouTube / Facebook / Instagram

Titres diffusés

Extraits de l’album Memories Of  (Kaz Hawkins - 2020) Tell Mama ; Blind Girl ; Security 

Extraits de l’album Live at Park Avenue feat Sam York (Kaz Hawkins - 2018): The river that sings ; Lipstick and Cocaine ; St Louis Blues ; The border Song

Extraits de l’album Feelin’ good (Kaz Hawkins – 2017) : Pray ; It Aint You ; Belfast Town ; Soul Superstar ; This is me ; Losers Weepers

Extraits de l’album Don’t you know (Kaz Hawkins – 2017) : Lipstick and Cocaine ; Surviving ; Better days

Et aussi : I’d Rather Go Blind d’Etta James

 

Traduction et voix française : Mélody Linhart

Culture