Afro-club, le hit des platines avec Kôba Building, Nana Fofie et Locko

Nana Fofie. © Jimmy James Photography

L’actualité des sorties afro-dancefloor est rythmée cette semaine par Timaya, Big Tyger, Spinaal, Nana Fofie & Bryan Mg, Rema, Locko, Jovi et Kôba Building.

Timaya sort le tube des vacances I Can't Kill Myself
Né d’un père banquier et d’une mère commerçante le 29 novembre 1977 à Port Harcourt (Nigeria), Enetimi Alfred Odom alias Timaya collectionne les tubes afro-dancehall depuis 2007 et son premier album True Story. Il a fondé son propre label Dem Mama Record et en 2014 il participera au remix du titre Bum Bum avec Sean Paul qui lui conférera le statut de star planétaire. Il remportera plusieurs fois le titre de meilleur artiste et meilleur album dancehall au Nigeria en 2008, 2009, 2010 et 2011 notamment grâce au titre Plantain Boy. À son actif, on retiendra que Timaya a été nommé ambassadeur pour la paix par l’IIFWP (Federation Interreligieuse et Internationale pour la Paix Mondiale). C’est donc tout naturellement que Timaya sort le titre I Can’t Kill Myself juste à temps pour la période estivale dans l’hémisphère nord. De quoi faire danser les aficionados de son dancehall.

Big Tyger dévoile le clip Love U
L’artiste congolais Big Tyger a dévoilé le clip de son single Love U, extrait de son deuxième album ambitieux Black Viking II : Le Voyage. Il s’agit d’un projet de 20 titres avec des invités prestigieux de plusieurs pays d’Afrique dont Young Ace, Nestelia et Zepho du Congo, Dibi Dobo du Bénin, Nix et Paco Briz du Sénégal, Stanley Enow du Cameroun, Tris du Gabon et Nash Nouchi de la Côte d’Ivoire. De son vrai nom Paul Christ Moubamou, Big Tyger est né le 3 septembre 1993 à Brazzaville. C’est en 2011 qu’il se lance dans le hip-hop en tant que danseur avant de s’ouvrir complètement au rap en 2013, côtoyant régulièrement Teddy Benzo et le label Belle Rage Music. Love U a été tourné dans la ville de Pointe Noire le long de la plage.

Le street rap de Spinaal dans Elle Ne Veut Pas De Moi
Spinaal est un rappeur originaire de Noisy-Le-Grand, en Seine-Saint-Denis (région parisienne). Il y est resté jusqu’à l’âge de 6 ans, avant de s'installer en République Démocratique du Congo avec sa famille. À 12 ans il revient en France. Ce retour dans l’hexagone difficile pour lui donnera un besoin d’exprimer sa perception de la réalité à travers la musique. Inspiré par le rappeur Tupac, il se lance dans l’écriture de ses premiers textes à tout juste 14 ans. Déjà assez virulent, il décrit son quotidien entre le collège, sa famille et son environnement. Spinaal est aujourd’hui un artiste éclectique dont l’univers musical oscille entre rap conscient et rap plus festif. Pour l’heure, il prépare une mixtape qui s’intitulera Le Squelette. En attendant, le clip dansant Elle Ne Veut Pas De Moi est disponible.

Duo d’amour entre Nana Fofie et Bryan Mg dans Désolé
Après avoir enchaîné les reprises et les cover, la prometteuse Nana Fofie dévoile enfin son répertoire personnel. Si vous le la connaissiez pas encore, vous ne pourrez passer à côté de son talent en 2019. Nana Fofie est une chanteuse de 22 ans qui vit à Rotterdam, aux Pays-Bas. Elle fait le buzz après sa toute première publication officielle sur YouTube sous forme de Mashup (medley) du titre Mad Over You. À la suite de quoi, elle a repris Leg Over de Mr Eazi qui atteint plus de 2,5 millions de vues. Surnommée la Reine du Mashup, Nana Fofie trace sa propre voie en tant qu’artiste. Sa reprise de Djadja d’Aya Nakamura, La Même de Gims et Vianney et de Bella de MHD et Wizkid a fait un carton plein. Aujourd’hui, Nana Fofie travaille sur son EP à paraître courant 2019. Et elle a convié son ami Bryan Mg sur le premier extrait Désolé. Bryan Mg est un chanteur belge de 21 ans, d’origine congolaise. C’est en 2017 qu’il arrive sur le marché du disque et en 2018 il a publié son premier projet en néerlandais. Nana Fofie et Bryan Mg sont francophones et ils comptent bien conquérir le monde avec leurs chansons en français.

Rema, le nouveau venu nigérian
Depuis quelques semaines, le web est en émulation autour de l’artiste nigérian Rema, 18 ans. De son vrai nom Divine Ikubor, il est la nouvelle sensation de la scène urbaine nigériane. Signé sur le label Jonzing World , affilié à Mavin Records (Tiwa Savage, Reekado Banks), son style est un mélange de plusieurs genres: trap, afro-beat et r'n'b. Toutes ses facettes artistiques sont à découvrir dans son premier EP éponyme. En tant que protégé de Don Jazzy, fondateur de Mavin Records, tous les yeux sont braqués sur lui et il n’attend qu’une chose : prouver qu’il est à la hauteur. Découvrez dès a présent son premier clip Dumebi qui est le coup de coeur de la semaine.

Locko a sorti le Katana pour son album Cloud 9
Charles Arthur Locko Samba est sans aucun doute l’un des artistes urbains les plus prolifiques du Cameroun. À tout juste 27 ans, il en est à son deuxième album studio intitulé Cloud 9 dont la sortie est prévue le 31 mai. Il a lancé sa websérie Lockomotivation en amont de la sortie de son opus, une websérie qui raconte le quotidien de l’artiste et dans lequel il prodigue des conseils à ses fans et son état d’esprit positif. Déjà défendue par le titre Hein Hein Hein en duo avec Singuila, la promotion de Cloud 9 est renforcée par l’arrivée du clip Katana. Un univers coloré aux accents japonais et techniques d’arts martiaux sur un rythme afro-beat signé Rick Beatz. Locko est plus déterminé que jamais à faire de cet album un classique de la musique urbaine actuelle. Cloud 9 est un album de 10 titres, le premier de l’artiste chez Universal Music Africa.

Jovi de retour aux sources avec Ouleu
Le rappeur camerounais Jovi revient sur le devant de la scène avec une de ces productions dont il a le secret. Né à Douala en 1983, il est actif depuis 2012 et la sortie de son titre à succès Don 4 Kwat. Jovi est le premier artiste camerounais qui rappe en Pidgin English, brisant ainsi les barrières linguistiques et culturelles de son pays trilingue. Cette particularité a attiré un large public à découvrir "Le Monstre", son pseudonyme en tant que beatmaker. C’est ainsi qu’il compose et produit pour des artistes de New Bell Music, son label, tels que Reniss. Il a également écrit et produit pour de nombreux autres artistes comme Akon avant d’être désigné par Trace TV comme l'un des "15 artistes à suivre en 2015". Avec le titre Ouleu, il revient donc à ses premiers amours, lui qu’on avait entendu qu’en collaboration ces deux dernières années. Un titre énervé mais efficace dans lequel le rappeur utilise tous les codes du Hip Hop actuel, à l’image de son tube Mets L’argent À Terre sorti en 2014.

Kôba Building dévoile Généraux, troisième extrait de Blvck Roses
Le rappeur gabonais Kôba Building n'est plus à présenter. Lui qui a commencé sa carrière en 2005 au sein du label Eben Entertainment avec lequel il a enregistré son premier album Kriminel, a décroché le prix du Meilleur Artiste Africain au Kora Music Award en Afrique du Sud (2006) et le prix de l’artiste hip-hop de l'année en 2008. Il a quasiment tout raflé depuis 13 ans. En 2009, il monte le label Ghettobling et produit des artistes locaux. En août 2012, il sort l'album 2030 avec en co-production le label Mayena Productions dont il fût le directeur artistique. Quelques années plus tard, il s'envole pour la France et décide d'enregistrer son troisième opus intitulé Black Roses sorti le 16 mars 2018 dont est déjà extrait le titre Faire Le Vide avec Don Nakess et Apollon. Aujourd’hui il poursuit l’exploitation de cet album avec le titre Généraux dédié à toute sa génération.

Retrouvez les titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et YouTube avec RFI Musique.