Afro-club, le hit des platines avec Lynnsha, DJ Moh Green et Black M

Lynnsha et Axel Tony lèvent le voile sur leur collaboration "Tout pour nous". © Aztech Music

L’actualité des sorties afro-dancefloor est rythmée cette semaine par Lynnsha & Axel Tony, DJ Moh Green, Robinio Mundibu, Lady Leshurr, Abou Debeing & Kaaris, Angelo King & Nana Fofie et Black M.

Lynnsha retrouve Axel Tony dans Tout pour nous
Après avoir fait monter la pression progressivement, Lynnsha et Axel Tony ont enfin levé le voile sur leur collaboration Tout pour nous. Il s’agit d’un titre zouk qui vient sceller l’harmonie de ces deux voix et qui a été annoncé brièvement par quelques photos prises en studio. Les deux artistes ont ensuite été invités à chanter leur titre sur scène lors de la Foire de Paris qui se tenait du 27 avril au 8 mai dernier avant d’officialiser l’arrivée du clip. Alors que Lynnsha continue la promotion de son 5e album studio Over & Other avec le clip Yolelio tourné en Afrique, elle n’oublie pas pour autant d’abreuver ses fans de nouveautés. Quant à Axel Tony, bien que discret ces derniers temps, il a fait son grand retour en 2019 avec le titre À deux.

DJ Moh Green dévoile African Proud pour la CAN 2019
La Coupe d’Afrique des Nations 2019 aura lieu en Égypte du 21 juin au 19 juillet. Pour marquer le coup, DJ Moh Green a réuni les plus grandes stars africaines des musiques urbaines sur le titre African Proud à la gloire des nations qui vont s’affronter durant cette compétition. Moh Green est un DJ franco-algérien, producteur de Sean Paul, Kiff No Beat, La Synesia, Brick & Lace ou encore Wally Seck. Ses productions se sont hissées à plusieurs reprises en tête des classements. Sur le titre African Proud, on retrouve le Sénégalais Wally Seck, le Malien Iba One, l’Ivoirienne Josey, le Béninois Fanicko, le Camerounais Stanley Enow, le rappeur tunisien Kafon, le Congolais Heritier Watanabe et beaucoup de célébrités invitées dont Fally Ipupa, Vanessa Mdee, Magasco, DJ Arafat, Zeynab et plein d’autres. African Proud a été dévoilé le 11 juin en avant-première dans une salle parisienne.

Robinio Mundibu nous fait bouger avec Misu Na Misu
Mongala Akelembi, alias Robinio Mundibu, est né le 4 novembre 1985 à Mbuji-Mayi en République démocratique du Congo. C’est en 2002 qu’il se lance dans la musique avec son mentor Do-Akongo, ex-musicien du groupe Quartier Latin avant d’évoluer chez Tutu Caludji, ex-musicien du groupe Wenge Musica BCBG 4x4. En 2009, il intègre la formation Wenge Musica Maison Mère de l’illustre Werrason avant de se lancer en solo cinq ans plus tard avec son premier titre Vantard. Puis il enchaînera les morceaux tels que Mbonzimbonzi, Ye Yo, Etirette, Zuwa et Compliqué qui connaîtront un  succès sur la scène nationale. Robinio reste influencé par ses illustres prédécesseurs de la musique congolaise tels que Le King Kester Emeneya, Koffi Olomide, ou encore Roga Roga. En 2016, il sort l’EP Chiffre 9 qui lance son succès à l’international. Robinio Mundibu peaufine actuellement son premier album Noir & Blanc dont la sortie est prévue pour cette année 2019.

Le freestyle de Lady Leshurr adressé à You Mr
Melesha O’Garro, plus connue sous le nom de Lady Leshurr, est de retour dans un freestyle très technique à l’endroit des hommes. La chanteuse britannique originaire de Saint-Christophe dans les Caraïbes démontre tout son talent d’interprète sur une production minimaliste et un clip qui l’est tout autant, quasiment filmé sur le même plan durant les 2mn33 que dure cette vidéo. Inspiré de Nicky Minaj ou encore de Missy Elliott, l’élève a dépassé le maître dans You Mr. En réalité, la chanteuse souhaite renouer avec sa série de freestyle qui a fait ses débuts Queen's Speech. Il semblerait que la zappeuse britannique ait retrouvé sa pleine forme ainsi que son style libéré. You Mr est une réponse au titre original du rappeur Jay1, You Mrs. Si vous n’êtes pas amateurs de rap, ce n’est pas la peine de cliquer sur le lien pour écouter ce titre, passez votre chemin.

Respectez Abou Debeing et Kaaris
2 mois après la sortie de son deuxième album studio Street Love, Abou Debeing a invité son ami Kaaris pour le clip du morceau Respectez. Déjà bien connu des auditeurs de rap depuis son passage au sein du groupe L’Institut, signé chez le Wati B à l’époque où Sexion d’Assaut dominait encore les charts, Abou Debeing a depuis plusieurs années pris son envol en solo. S’il est évidemment resté lié à certains anciens partenaires, à l’image de Gims ou de Black M dont il fut le backeur sur scène, il s’est surtout fait remarqué par de très belles collaborations, notamment avec Dadju sur C’est pas bon ou Tombé sur elle. Dans Street Love, on retrouve Dadju, Vegedream, Franglish, Niro et Kaaris. Et c’est avec ce dernier qu’il a collaboré pour le clip de leur morceau commun, Respectez, devant la caméra de Owen Still, à qui l’on doit notamment Dis-moi que tu m’aimes de Ninho. Réunis dans une villa et entourés de nombreuses femmes, les 2 rappeurs n’hésitent pas à exposer leur richesse. Des biens qu’ils revendiquent fièrement, évoquant les difficultés nombreuses qu’ils ont eues pour en arriver là où ils sont. Le mot d’ordre est donc le respect, qu’ils disent mériter vu leur parcours. Voilà voilà !

Angelo King et Nana Fofie très proche dans Close To You
Angelo king est né le 15 août 1991 à Rotterdam, aux Pays-Bas. Son nom de scène est également son nom à la ville et c’est dès l’âge de 8 ans qu’il découvre son amour pour la musique à travers les cassettes du groupe de rap américain Mobb Deep. À 10 ans, il écrivait déjà ses propres textes bien que ce n’est véritablement qu’à l'âge de 18 ans qu’il a percé à travers le pays grâce au titre Finally Made It qui entrera dans le Top 40 des charts du pays. Fort de ce succès il assurera les premières parties des Américains Trey Songz, Soulja Boy, Ryan Leslie ou encore Gyptian pour ne citer que ceux-là. Il retourne en studio concocter Wait No More, sa mixtape sortie en 2015. Là encore des collaborations prestigieuses avec les rappeurs américains Jim Jones, Styles P, Bobby Valentino et Jah Cure. Vous l’avez compris, Angelo King est un poids lourd dans son pays, c’est donc tout à fait normal qu’il ait invité Nana Fofie, la sensation du moment aux Pays-Bas, à le rejoindre sur ce titre urbain teinté de r'n'b  Close To you.

Black M rappe sec pour que le compte soit Bon
On peut dire que Black M signe son retour avec Bon. "J'ai connu la vie de pauvre/j'suis un gilet jaune avec des billets mauves", clame-t-il dans ce titre rap pur et dur. Black M s'est inspiré de sa propre vie pour revenir sur le devant de la scène et le résultat est terrible. Le titre Bon, dont il a dévoilé le clip le 3 juin dernier, est présenté comme un prologue. On est loin du tube pop Sur Ma Route, qui a fait danser le monde en 2014. Sur Instagram il écrit : "Je vais vous raconter plusieurs histoires de ma vie... mon 3e album va s’intituler 'IL ÉTAIT UNE FOIS'. Mais commençons par le commencement, le prologue... BON". Le ton est donné. Le dernier album de Black M, Éternel insatisfait, vendu à plus de 200 000 exemplaires, est sorti en 2016. La dernière fois que Black M s’est illustré sur scène c'était en 2018 pour interpréter Gainde, l’hymne de l’équipe nationale du Sénégal pour la Coupe du monde, avec Youssou N'Dour.

Retrouvez les titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et YouTube avec RFI Musique.