Afro-Club, le hit des platines avec Toofan, Kamdem et DJ Snake

DJ Snake & Burna Boy. © UMG

L’afro-club est rythmé cette semaine par Toofan & Lartiste, LM Soldat, Kamdem, Innoss’B, Kojo Funds & Wizkid, Victor O, DJ Snake & Burna Boy, Kwamz & Flava et Sarkodie.

Toofan invite Lartiste dans C'est Gâté
Les Togolais Toofan continuent l’exploitation de leur album Conquistador sorti il y a 1 an déjà. Fatowou Kossivi et Blaise Mensah, plus connus sous leurs noms de scène Masta Just et Barabas, rayonnent depuis 2005 dans la musique africaine. Conquistador est leur cinquième album studio, le premier chez Universal Music Africa. Pour garantir le succès de celui-ci, ils n’ont pas hésité à inviter de nombreux artistes internationaux dont Louane, Koffi Olomide, Wale et Lartiste. Toofan vient de dévoiler le clip C’est gâté avec la participation de Lartiste justement. À mi-chemin entre électro et afrobeat, le duo y applique sa recette magique, mêlant chant et danse sur une chorégraphie millimétrée.

Le Congolais LM Soldat présente KaliKile
LM Soldat est un artiste originaire de Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo. Déjà actif depuis quelques années, LM Soldat fait régulièrement partie du Top 10 des artistes urbains les plus écoutés du pays. En 2015, il a assuré la première partie du rappeur lillois d’origine congolaise Gradur, grâce au succès populaire du morceau To Tetuka. Depuis, il sort régulièrement des singles, comme Motuna et Pepele. Bien que très prolifique au micro, le rappeur reste néanmoins discret sur sa vie et ses projets de carrière. À ce jour, on attend encore son premier album alors que le single Kalikike est salué à l’unanimité par la critique, tant le flow, la mélodie, le sens du texte et la mise en scène du clip ont été soignés. C’est certainement le titre de la maturité.

Le Camerounais Kamdem et son rap bikutsi Ma'a calcul ma'a plan
Kamdem, de son vrai nom Kamdem Kouaokam Patrick Junior est un artiste camerounais, originaire de la ville de Baham. Né dans une famille polygame composée de 4 femmes et 22 enfants, c’est à Bafoussam qu’il a grandi dans un climat familial compliqué. Son premier contact avec la musique s’est fait au collège polyvalent Martin-Luther-King à Bafoussam, où il interprétait des chansons hip hop.  À 15 ans, il a créé son premier groupe en duo avec le rappeur Mistafro. C’est là que Kamdem améliore sa technique et son style en faisant le choix d’écrire des textes en français. Outre le rap, Kamdem pratique régulièrement le break dance, une discipline qui lui donne du souffle pour aguerrir son flow saccadé. Arrivé à Douala en 2012, Kamdem débute véritablement sa carrière avec la sortie en autoproduction de son premier album Symphonie des fauves, via le groupe Rhapsody's. En 2013, Kamdem entame une carrière solo avec les singles Tu as ça ou Mets dedans 4G. Aujourd’hui, avec Ma’a Calcul Ma’a Plan, Kamdem compte bien s’imposer sur la scène panafricaine.

Innoss’B de retour avec le très dansant Yo Pe
Innocent Didace Balume est de retour. Celui que l’on connaît en tant qu’Innoss’B, nous a concoctés un single au rythme ndombolo. Dans la pure tradition des musiques congolaises, Innoss’B ne lésine pas sur les dédicaces tout au long du morceau. Yo Pe arrive 5 mois après la sortie de son titre Dernière chance qui a dépassé les 400 000 vues sur YouTube. Le clip de Yo Pe que l’on peut définir comme "afrocongo", a été tourné dans les rues de Kinshasa. Si l’on en croit l’efficacité de ce titre, il ne devrait pas tarder à atteindre des records en termes de nombre de vues et d’écoutes.

Le Londonien Kojo Funds invite le Nigérian Wizkid dans I Like
Errol Bellot que l’on appelle professionnellement Kojo Funds est un artiste britannique né le 30 mars 1995. Sa musique mélange sons de l'Afrique de l'Ouest et des Caraïbes avec rap, hip hop, dancehall et pop. Quoi de plus normal, puisque Kodjo Funds est né de parents ghanéens et dominicains. Mais il a toujours vécu à Londres et c’est là qu’il a fait ses armes dans la musique. Sa carrière a débuté en 2017 avec le single Dun Talkin. En 2018, il enchaîne avec Check aux côtés de la chanteuse Raye. La spécialité de Kojo Funds est de sampler d’anciens tubes r’n’b des années 2000 et de les réorchestrer à sa manière. Le "Starboy" Wizkid a répondu présent à l’appel de Kojo Funds pour signer l’un des tubes de la rentrée I Like, qui reprend la guitare de Donell Jones dans This Luv.

Le Martiniquais Victor O et son compa love Lanmou Etewnel
Victor O, artiste martiniquais issu de la diaspora antillaise de Paris, exprime dans ses chansons toute la richesse culturelle découlant des rencontres et de la beauté des échanges qu’il a pu avoir. Du continent européen jusqu’aux Antilles, l’évidence d’un retour aux sources a forgé l’essence musicale métissée de Victor O, balançant entre pop créole, reggae, soul acoustique et zouk sensuel. Son premier album Revolucion Karibeana a été plébiscité par le public. Il faut dire que Victor O esquisse sans complexe un tableau aux multiples influences, s’essayant au slam ou au compas haïtien avec aisance. C’est d’ailleurs le cas dans Lanmou Etewnel, titre sur lequel il joue de la basse, car oui, il est aussi instrumentiste. À 51 ans, Victor O surprend encore. Son nouvel album Suite 101 composé de 9 chansons est paru le 9 août 2019. Un album enregistré dans un hôtel, pour parler du monde.

No Option pour DJ Snake et Burna Boy
Le Français DJ Snake qui s’essaye à tous les sons et tous les styles, a invité Burna Boy sur une production reggae. No Option est un extrait du deuxième album Carte blanche paru le 26 juillet 2019. Très vite plébiscité par Diplo (ndlr : fondateur de Major Lazer), il s’est naturellement dirigé vers le genre musical né à Kingston. Entre Lean On, Magenta Riddim, Taki Taki et Loco Contigo, on s'est très vite rendu compte que le DJ injectait beaucoup de rythmes jamaïcains dans ses productions. Quant à No Option, en collaboration avec le Nigérian Burna Boy, il s'agit d’un son reggae dub, teinté de trap et de dubstep. Toujours aussi éclectique, le premier opus de DJ Snake, Carte blanche s'affirme assurément comme étant l'un des meilleurs albums de cette année.

Le duo Kwamz & Flava incendie les clubs avec Fire Burn
Kwamz de son vrai nom Kelvin Laryea, et Flava de son vrai nom Jermaine Boateng, se sont rencontrés à l'école et sont rapidement devenus amis. Ensemble, ils ont décidé de former le duo Kwamz & Flava. Leur musique est largement influencée par leur origine ghanéenne. Un héritage qu’ils n’hésitent pas à utiliser pour créer leurs tubes. On leur doit les titres à succès comme Wo Onane No, Go Mad, Shooooo, ou encore Takeover. Basés à Londres, les deux jeunes artistes n’ont pas hésité à inviter leur grand frère Sarkodie sur Fire Burn, single paru le 23 juin 2019.

Retrouvez les titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et YouTube avec RFI Musique.