Afro-club, le hit des platines avec Davido, Familyzik et MPR

Album "A good time" de Davido © Davido Worlwide Sony RCA

Cette semaine dans l’Afro-Club, le hit des platines est rythmé par les artistes Sarkodie & Prince Bright, Davido, M.anifest & Burna Boy, Idahams, Diamond Platnumz & Teni, Familyzik & Queen Fumi, MPR et enfin Koffee & Gunna.

Sarkodie invite Prince Bright sur le très efficace Oofeetso
Le Ghanéen Sarkodie vient de publier un nouvel extrait de l’album Alpha sorti le 7 juin 2019. Il s’agit de Oofeetso, un titre partagé avec le rappeur Prince Bright. "Oofeetso" est une expression populaire au Ghana pour exprimer un ras-le-bol face à une situation bien précise et que l’on pourrait traduire littéralement par "tu en fais trop !". À peine quelques heures après la sortie de ce single à la production bien soignée, les fans du chanteur ont décelé quelques attaques subtiles en direction du chanteur de dancehall Shatta Wale avec qui Sarkodie ne serait pas en bons termes. La brouille a visiblement commencé par médias interposés après que Shatta Wale a traité Sarkodie d’artiste "brisé et hypocrite" dans plusieurs interviews en 2018. Celui que l’on appelle King Sark chante dans Oofeetso des paroles qui laissent penser qu’il règle ses comptes : "Il a dit qu'il va me rendre humble, mais qui es-tu ? Jehova est mon protecteur. Ce que tu fais n'a même pas touché mon manteau, encore moins mon maillot". À noter que le clip a été tourné dans la commune de Tema dont Sarkodie est originaire.

Que vaut A Good Time, le nouvel album de Davido ?
Davido vient de publier le deuxième album de sa carrière, après Omo Baba Olowo en 2012 et l’EP Son Of Mercy en 2016, voici A Good Time. Un album de 17 titres dont 4 sont déjà des singles certifiés tels que Fall (2017), If (2017), Assurance (2018) et Blow My Mind (2019) en duo avec le chanteur américain Chris Brown. Depuis quelques années, Davido a redéfini la pop nigériane passant d’une mouvance tradi-moderne inspirée de l’afrobeat crée par Fela Kuti à une musique urbaine à mi-chemin entre le r'n'b américain et l’afropop. Il faut dire qu’entre 2004 et 2012, D’banj, P-Square et Don Jazzy étaient les pionniers de ce style de musique de synthèse sous l’étiquette "afrobeats" qui allait devenir très vite populaire et ouvrir les portes à la génération Davido, Wizkid ou encore Burna Boy, aidé de l’arrivée massive de la consommation de la musique en streaming. A Good Time est une immersion totale dans l’univers de Davido, un style de vie qu’il a réussi à traduire en un album complet et qu’il partage avec ses invités de renommée internationale tels que Chris Brown, la sensation de la soul américaine Summer Walker, Gunna, A Boogie wit da Hoodie, Popcaan ou encore Naira Marley. La plupart des titres sont des sérénades aux rythmes groovy pour lesquelles Davido joue le play-boy prêt à s’engager définitivement. Cet album simplifié que l’intro résume parfaitement est une pépite que nous vous recommandons vivement.

M.anifest et Burna Boy au soleil pour Tomorrow
Pour son 37e anniversaire, le rappeur ghanéen Kwame Ametepee Tsikata, mieux connu sous le nom de M.anifest, a publié un nouveau titre le 24 novembre dernier. Il s’agit de Tomorrow, un son pour lequel il a sollicité l’aide de l’artiste nominé aux Grammy Awards, le désormais géant africain Burna Boy, qui assure un refrain dont lui seul a le secret. Ce single fera partie du prochain EP de M.anifest intitulé The Gamble. Tomorrow est une chanson d'amour mid-tempo qui est aussi la deuxième collaboration entre les deux artistes, qui ont travaillé ensemble sur le titre Another Story de l'album African Giant de Burna Boy. Le clip réalisé par Apagnawen Annankra et Scilla Owusu met en scène les deux protagonistes dans un cadre tropical, entouré de jeunes femmes. M.anifest s’apprête à sortir The Gamble ce vendredi 29 novembre alors soyez à l'affût.

L’artiste nigérian Idahams dévoile la belle harmonie Billion Dollar
art Idawarifagha lshmael dit Idahams est un artiste afropop qui vient de signer chez Universal Music Group Nigéria. Attention, vous ne pourrez plus vous sortir de la tête le refrain et la mélodie de Billion Dollar, à la fois entraînant et plein de mélancolie. Ce titre est une prière rythmique dans laquelle Idahams demande à Dieu de bénir les œuvres et les entreprises de chaque travailleur acharné et ainsi répondre au désir d’acquérir des richesses et d’éviter les périodes de vache maigre. Idahams est originaire de Port-Harcourt, ville pétrolière dans le sud du Nigéria, et c’est en 2016 qu’il a commencé sa carrière. Son arrivée au sein de la famille Universal sera un tremplin pour lui et le titre Billion Dollar n’y sera pas pour rien.

Diamond Platnumz et Teni célèbrent les danses africaines dans Sound
L'artiste tanzanien Nasibu Abdul Juma, plus connu sous le nom de Diamond Platnumz, vient de mettre en ligne un nouveau hit des platines, mettant en vedette la chanteuse nigériane Teni. Ensemble, ils rendent hommage à plusieurs styles de danses africaines issues de différentes régions. Il faut dire que le titre Sound s’y prête bien et Platnumz définit bien ce que le son inspire comme pas de danse. Des chorégraphies que l’on doit parfois à des pointures de l’industrie musicale actuelle comme Fally Ipupa, Werrason ou encore le regretté DJ Arafat. Les styles de danse proposés dans la chanson sont le soukouss, le makossa, le soco, le shaku, le malewa et même le gbese. Si vous êtes un as du dancefloor, c’est le moment d’identifier le pays de chacune de ces danses en regardant cette vidéo.

Familyzik et Queen Fumi se mettent à la rumba congolaise dans Pas de Bêtises 2.0
La Béninoise Fumilayo Raimi, alias Queen Fumi, s’est associée aux quatre garçons qui composent le groupe béninois Familyzik pour nous concocter un son de rumba congolaise. Pas de Bêtises 2.0 c’est le titre dans lequel la diva béninoise s’essaye au lingala et le résultat est plutôt réussi. Queen Fumi dont le thème de prédilection est l’amour, ou les histoires compliqués, a dépassé les deux millions de vues avec le titre Affaire de boy qu’elle partage avec la Gabonaise Tina. Familyzik est ce collectif béninois de 4 rappeurs très éclectique dont la musique se définit dans un genre afro-urbain, passant du zouk à la rumba, qui avait fait sensation avec Coller chimenter un peu plus tôt dans l’année.

Les Congolais du groupe MPR de retour avec quelques Dollar$
Musique Populaire pour la Révolution de la République Démocratique du Congo est de retour avec son rap atypique très engagé et critique envers la société et la jeunesse congolaise. Basé à Kinshasa, il est devenu une référence dans les rues de la capitale en puisant dans l’histoire du pays pour choisir son nom de scène inspiré d’un parti politique célèbre à l’époque du président Mobutu. Les deux rappeurs Yuma et Zozo traitent avec talent le sujet de l’argent qui régit les relations intimes de nos jours dans un style rap-rumba mélangé à de la trap. C’est le cas dans Dollar$ mais ça l’était aussi déjà dans Lobela Ye Français. Ces titres seront à retrouver dans leur album de 8 titres, qui s’appellera Bienvenue au Zaïre, à paraître au courant de l’année 2020.

Koffee et Gunna dénoncent les travers de l’argent à tout prix dans W
Mikayla Simpson alias Koffee est la nouvelle étoile de la musique jamaïcaine. La diplômée de l’Ardenne High School née le 16 février 2000 est encensée par les plus grands artistes de son île tels que Buju Banton, Vybz Kartell ou encore Mr Vegas et Damian Marley. Un peu plus tôt dans l’année, elle a fait un carton plein avec Rapture après le hit international Toast paru, lui, en novembre 2018 et un hommage rendu à Usain Bolt. Dans W, elle dénonce les travers d’une société dont l’argent est devenu le maître, faisant perdre la raison aux personnes les plus éduquées et rendant esclaves les plus démunis. Koffee est accompagnée du rappeur américain Sergio Giavanni Kitchens, dit Gunna, âgé de 26 ans.

Retrouvez les titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et YouTube avec RFI Musique.