Afro-Club, le hit des platines avec Niniola, Stanley Enow et Celine Banzaza

La chanteuse nigériane Niniola. © Edesiri Ukiri

Bienvenue dans l’Afro-Club dont les platines sont rythmées cette semaine par Kizz Daniel, Stanley Enow, Ariel Sheney & Diamond Platnumz, Tal B & Sidiki Diabaté, Céline Banza, Niniola, Ba’ponga et enfin Darassa & Harmonize.

Kizz Daniel démarre son année avec Jaho
Le chanteur nigérian Kizz Daniel a clôturé son année 2019 en grande pompe. En effet, il a su créer l’évènement en organisant un concert géant au lendemain de Noël, le 26 décembre, à Lagos. Intitulé No Bad Songz, ce grand show était également le clap de fin d’une tournée panafricaine de l’artiste. Avec ce programme chargé, il a trouvé le temps de sortir un titre inédit : Jaho. La version audio était parue le 15 décembre, et il n’aura fallu qu’un mois d’attente pour que le clip de cette romance arrive sur YouTube. Dans la vidéo de 3 minutes, le chanteur, tout de blanc vêtu, conseille aux jeunes de s'exprimer en étant eux-mêmes dans tout ce qu'ils font et de ne pas suivre l’opinion générale. Il les exhorte également à ne pas se vanter de leur succès pour éviter d'attirer les fausses amitiés.

Stanley Enow offre un remix panafricain de son hit My Way
Le rappeur camerounais révèle enfin le clip du remix de My Way avec le chanteur tanzanien Diamond Platnumz et la star ivoirienne du coupé décalé, Ariel Sheney. La première mouture de My Way date de septembre 2018 avec Locko et Tzy Panchak en invités pour un résultat à plus de 3 millions de vues sur YouTube. C’est donc pour l'arrivée sur le marché de son album Stanley VS Enow, sorti le 22 novembre dernier que Stanley Enow a proposé cette nouvelle version très colorée. Ariel Shenney et Diamond Platnumz ne sont pas de trop pour propager ce message de paix sur tout le continent d’autant plus que cette collaboration Cameroun-Tanzanie-Côte d’Ivoire est complètement inédite. À noter que c’est sur la chaîne YouTube du chanteur tanzanien que le nouveau clip a été publié. Une visibilité non négligeable pour Stanley Enow qui sera en concert au Canal Olympia de Douala le 11 février prochain.

Les Maliens Tal B et Sidiki Diabaté créent la danse des mariés Ne Furula
Le rappeur malien Tal B vient, malgré lui, de se retrouver au cœur une polémique dans son pays. En publiant sur son compte Instagram des photos de lui devant un avion militaire affrété pour le très riche homme d’affaires sénégalo-malien Seydou Kane qui organisait une fête dans sa villa de l’Ouest du Mali près de Nioro du Sahel, il ne s’attendait pas à de vives réactions des internautes. Cette utilisation d’un avion militaire à des fins privées n’est pas passée auprès de l’opinion publique. Par contre, le contexte de ce buzz est tombé à pic pour la sortie du titre Ne Furula dont le thème principal est justement la fête et la danse avec comme images d'illustration le film de son propre mariage qui a eu lieu il y a tout juste un an à Bamako. Et qui de mieux que Sidiki Diabaté pour concocter un refrain festif ? Ce titre est extrait de son EP 5 titres Afayal, partie 3: A Laban disponible depuis le 7 juin 2019.

Céline Banza nous laisse sur notre faim avec Na Mileli
L’histoire de Céline Banza ne fait que commencer. La jeune lauréate du Prix Découvertes RFI 2019 désormais signé chez Bomayé Music vient de mettre en ligne son tout nouveau single Na Mileli. Une rumba congolaise épurée, chantée en français et en lingala. Un titre mélancolique entre désolation de l’être absent et consolation de sa présence dans les pensées. Avec Na Mileli, Céline Banza démarre bien son année 2020 qui s’annonce riche avec le démarrage de sa tournée africaine avec l’Institut français le 22 février prochain qui passera par Brazzaville, Nairobi, Kampala, Moroni, Maputo, Lomé, Cotonou, Ouagadougou, Bamako, Abidjan et quelques autres villes à venir. L’arrivée prochaine de son album sur le marché comblera nos attentes, car Na Mileli nous laisse sur cette sensation de ne pas avoir obtenu autant qu’on attendait d’elle, tant nous avons aimé Te Rembi.

Niniola revient avec une danse populaire du ghetto nigérian Omo Rapala
La grande sœur de la chanteuse nigériane Teni a décidé de commencer la nouvelle décennie sur une note positive. Niniola a donc lancé son année 2020 avec le clip du titre Omo Rapala. La vidéo, qui a été tournée à Lagos, montre l’artiste de renom Agba Akin Bobagunwa du Yorubaland Obesere, inventeur de la danse de la rue appelée Omo Rapala, certifiant au passage Niniola qui met en avant la pratique de cet art. Dans cette vidéo très colorée, Niniola revêt des tenues audacieuses alors qu’elle livre une performance animée et énergique à souhait. Depuis le succès de Maradona en 2017, la carrière de Niniola a grimpé en flèche. Elle a ainsi collaboré avec le Canadien Drake, le super producteur américain Timbaland ou encore le français DJ Snake. En 2019, elle a sorti les titres Boda Sodiq et Designer avec le producteur et beatmaker Sarz. 

Ba’ponga se met dans la tendance et en plus C'est pas compliqué
Ba’ponga, c’est plus de 20 ans de carrière et pourtant l’artiste n’a jamais cessé de se renouveler. Il est l’un des rares artistes gabonais à avoir récolté les plus grandes récompenses du continent, notamment un Kora Music Awards en 2005 ou encore un MTV Africa Music Awards en 2010 ainsi qu’une collection de nominations aux plus grandes cérémonies de récompenses musicales. Aujourd’hui, il revient avec C’est pas compliqué. Un titre à mi-chemin entre rap et afropop sur lequel Ba’ponga regrette le climat délétère que traverse l’Afrique par manque d’hommes de qualité. "C’est pas compliqué" de faire de bonnes choses et de rendre un travail propre avec un peu de volonté et une once de patriotisme. Avec ce titre, Ba’ponga prouve qu’il a encore l’étoffe de cette génération africaine qui prône l’excellence et surtout qui pose des actes pour son environnement.

Darassa & Harmonize s’ambiancent à la tanzanienne sur Yumba
Le genre musical Bongo Flava, un style musical très populaire au sein de la jeunesse tanzanienne, a encore de beaux jours devant lui avec la nouvelle génération, et notamment Darassa. Cet artiste tanzanien est l’un des plus connus dans la région Afrique de l’Est à l’instar de ses compatriotes Diamond Platnumz et Rayvanny. Darassa s’est fait connaître en 2016 avec Muziki (plus de 15 millions de vues sur Youtube) en duo avec son compatriote Ben Pol. Pour ce titre, Darassa avait d’ailleurs été nommé aux All African Music Awards (AFRIMA) 2017 dans trois catégories. Parmi ses titres les plus populaires, on retrouve Kama Utanipenda, Too Much (2016), Hasara Roho (2017) et plus récemment Leo (2019).

Retrouvez les titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et YouTube avec RFI Musique.