Afro-Club, le hit des platines avec Rema, Dadju et Keyla K

Dadju et Burna Boy. © Code Puk

Cette semaine dans l’Afro-Club nous vous recommandons les artistes Rema, Dadju & Burna Boy, Keyla K, Darassa & Sho Madjozi, Gaz Mawete & Fally Ipupa, Calema et enfin Sika Rlion.

Le Nigérian Rema joue les bad boy avec Rvssian dans Beamer
La jeune star de l’afropop Rema ouvre son compteur de sorties musicales de l’année 2020 avec les titres Beamer produit par Rvssian et Rainbow. Ces deux singles sont disponibles sur toutes les plateformes de streaming mais la superstar montante a choisi Beamer comme clip de lancement pour son tout nouveau projet. Rema dont la mixtape Bad Commando a été saluée par la critique en octobre 2019 notamment grâce aux succès de Dumebi, Iron Man ou Corny, a déclaré au magazine new yorkais The Fader ne sortir un single que lorsqu’il a l’impression qu'il est temps. Cette rareté est sans doute la recette du succès pour l’artiste.

Dadju et Burna Boy souhaitent une relation consentie dans Donne-moi l'accord
Donne-moi l’accord est un des meilleurs titres de l’album Poison ou Antidote de Dadju. Entre notes de guitares et saxophone, Dadju y chante ses sentiments pour une femme dont il ne peut se détacher, sur des sonorités romantiques. "Alors donne-moi l'accord, du corps à corps / Pas b'soin d'être timide, c'est que du sport / Et si tout est good, je t'en donne encore / Donne-moi l'accord et c'est demain qu'on dort". Destiné à devenir un tube, Donne-moi l'accord s’est paré d'un clip où Dadju et Burna Boy nous emmènent dans une ville à l'ambiance suave. Tandis qu'ils interprètent leur titre à côté d'une voiture, la vidéo nous montre en parallèle une chorégraphie de la danseuse Ambre Obela. Burna Boy fera peut-être partie des invités du concert géant que donnera Dadju au Parc des Princes le 7 juin prochain avec Gims en première partie.

La rappeuse guinéenne Keyla K annonce Apocalypse
Kadiatou Conté, alias Keyla K, est une rappeuse de l’Afrique de l’Ouest qui sort du lot. C’est dès l’âge de 10 ans qu’elle commence à reprendre les succès d’Alicia Keys avant de découvrir le rap français de MC Solaar, IAM, Soprano, ou encore La Fouine et Zaho qui deviendront ses modèles. Devenue une véritable référence nationale, Keyla K a côtoyé des grands noms de la scène locale comme Aladji Mamdy du groupe Silatigui, ou encore Soul Bang's. Elle a su se faire remarquer par son style vestimentaire, autant que par son style de rap. En 2018, elle sort Fais-le. En 2019, elle crée la surprise en janvier avec Mashugi Dance partagé avec l’icône Takana Zion avant d’enchaîner avec Signaler puis d’inviter à nouveau Takana Zion sur le très sensuel N’louhiki. En Juillet de la même année, elle publie Kho Sobai. Le 6 février 2020, elle s’engage dans un slam au côté de la sénégalaise Marema, Prix Découvertes RFI 2014, contre l’excision sur le titre Le Cauchemar de l’excision.

Darassa et Sho Madjozi mettent de la couleur dans I Like It
L’alliance entre la Tanzanie et l’Afrique du Sud est une garantie de succès. C’était déjà le cas entre le Tanzanien Rayvanny et la Sud-africaine Busiswa pour Zipo. Cela se confirme avec l’interprète de Yumba, Darassa, et l’auteur du hit John Cena, Sho Madjozi. Cette collaboration n’est pas non plus le fruit du hasard, car les deux artistes sont actuellement très en vue dans leurs pays respectifs et il faut noter que la Sud-africaine Sho Madjozi, qui a beaucoup voyagé, a vécu en Tanzanie où elle a appris à parler swahili lorsqu’elle était plus jeune. Elle le rappelait d’ailleurs en décembre dernier dans son clip Kona tourné entre Los Angeles et l’Afrique du Sud. La collaboration entre Darassa et Sho Madjozi n’était donc qu’une question de temps et c’est tout naturellement qu’on retrouve les deux artistes ensemble sur I Like It publié ce 25 février.

Les Congolais Gaz Mawete et Fally Ipupa dévoilent C'est raté
Gaz Mawete est la signature du label Bomayé Music qui est de toutes les collaborations. Après avoir uni ses forces avec Dadju sur le très engagé Mwasi Ya Congo, il a accompagné la chanteuse Djany sur le titre très urbain Bima. Aujourd’hui, c’est avec Fally Ipupa qu’il remet ça. Malgré le choix du titre C’est raté, le duo ne l’est pas du tout. La chanson, produite dans un style ndombolo classique, est disponible dans l’EP Tsunga avant l’album de l’artiste émergent. Une bonne rampe de lancement pour Gaz Mawete qui fera partie des invités de Fally Ipupa sur la scène de l’AccorHotels Arena le vendredi 28 février.

Le duo Calema enchaîne avec le titre pop Até de Manhã
Les frères Mendes Ferreira passent la seconde. Juste une semaine après le raz-de-marée Te Amo, ils ont publié Até de Manhã partagé avec la chanteuse brésilienne Diana Lima. Ce titre est à retrouver dans l’album Yellow de Calema sorti le 7 février dernier. Le duo portugais originaire de São Tomé-et-Príncipe sera de passage en France pour défendre son album sur scène le 8 mai à l’Olympia (Paris) et le 9 mai au Casino 2000 (Mondorf-les-Bains). Faites place !

La voix féminine du rap réunionnais Sika Rlion se dévoile dans Père Sévère
La Réunionnaise Sika Rlion est une chanteuse de ragga-dancehall mais surtout une rappeuse aux textes crus et acerbes, issue de l’univers underground. La jeune artiste se définit comme une activiste des sound systems, et pour cause, c’est sur scène qu’elle s’exprime le mieux depuis de nombreuses années. Militante pour la cause féminine, ses textes traitent aussi bien des fléaux sociaux de son île que de l’humanité égoïste en général. Le moins que l’on puisse dire, c'est qu’elle vient appuyer là où ça fait mal comme sur le titre Tsunami ou encore l’un de ses premiers textes La Paire. Active dans la musique depuis 2013 et le titre Bad Girl, elle faisait sensation en 2019 avec le titre Tondèz. Ses collaborations sont aussi d’une efficacité monstre comme celle avec Mi-K sur Troisième œil ou encore Libérer l’esprit avec Maylan Manaza. À seulement 24 ans, Sika Rlion a plus d’une corde à son arc et représente la musique urbaine de l’île de La Réunion.

Dans le reste de l’actualité

Beyoncé et de nombreux artistes rendent un ultime hommage à Kobe Bryant
Il y a un mois, le monde apprenait avec stupeur la mort de Kobe Bryant à l'âge de 41 ans dans un accident d'hélicoptère en Californie, au côté de sa fille de 13 ans, Gianna. Lundi, un hommage a été rendu à la légende des Lakers dans l'enceinte du Staples Center de Los Angeles. La cérémonie très émouvante a été ponctuée par de nombreux moments émouvants comme le discours de Vanessa Bryant, la veuve du basketteur, ou celui de Michael Jordan. Alicia Keys a repris la Sonate au clair de lune de Beethoven au piano, Christina Aguilera a entonné un Ave Maria plein d'émotion et la performance de Beyoncé a également bouleversé tout le monde entonnant ses chansons XO et Halo, deux des morceaux favoris du sportif disparu. "Je suis ici parce que j'aime Kobe et que c'est l'une de ses chansons préférées. Alors, je vais la recommencer mais on va la faire tous ensemble et je veux que l'on chante si fort qu'il puisse entendre notre amour" a lancé Beyoncé, très émue.

Retrouvez les titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et YouTube avec RFI Musique.