Afro-club, le hit des platines avec Davido et Sima

Le rappeur béninois Sima. © Ulysse Josse

Nouvelle sélection de l’Afro-Club dont le hit des platines est composé cette semaine de Sima, Sauti Sol, RSK, Davido, Locko & Gaz Mawete, Jah Prayzah et enfin Diamond Platnumz & Wasafi.

Sima, le Béninois, nous attend au Carrefour Toyota 
Le Béninois Sima, de son vrai nom Ricardo Atchakpo, est le fondateur du Label Cirey Musik Record. Ce natif de Cotonou a mis les pieds dans la musique tout à fait par hasard, lors de parties de rap improvisées avec ses amis. C'est après son baccalauréat qu'il s'y met plus sérieusement et est rapidement remarqué progressant dans un label indépendant en 2015 avant de rejoindre celui du rappeur Béninois Kaizah en 2017. Sima s'implique vraiment dans ses productions et le travail finit par payer. D'abord timidement, avec Tu Veux Prouver Quoi À Qui Même, avant de s’affirmer un peu plus fort avec Gobé

Sauti Sol prépare l’arrivée de l’album Midnight Train ce 5 juin avec le single Insecure
Après les succès incontestables de Suzanna et Brighter Days, c’est au tour de Insecure de défendre les couleurs de Midnight Train, le prochain album du groupe kenyan Sauti Sol. Le morceau rythmé par une guitare acoustique met en lumière les pensées qui traversent l’esprit de deux amoureux, chacun faisant face à ses inquiétudes respectives ou au manque de confiance dû aux blessures du passé. Chanté principalement en swahili, Insecure est la description de l’angoisse que l’on ressent au moment de baisser la garde pour l’être aimé. Plutôt que de nous en donner une vision sombre, Sauti Sol a choisi d'en souligner uniquement les aspects bénéfiques, telle une thérapie de l’âme soeur. La vidéo de Insecure a été réalisée en Afrique du Sud, au Cap, toujours dans un univers rétro, les quatre garçons étant dans un magasin de vinyle rappelant ceux des années 1970. L’album Midnight Train sera dans cet esprit.

Le Gabonais RSK est très convainquant avec Déborder
RSK est un de ces artistes qui mêle chant, rap et comédie avec une simplicité déconcertante. Il tire son nom de scène d’une punchline qu’il avait écrit à l’encontre de l’ancien directeur du FMI, Dominique Strauss-Khan, lors de l’affaire dite du Sofitel, remplaçant la lettre D par la lettre R de son prénom Rico. Issu de la nouvelle génération d’artistes émergents, RSK est très créatif. Il écrit très souvent des titres en une nuit. C’est le cas de Déborder. Avant cela, on a pu le voir au côté de Don Skin dans Ça Ira, également avec Rakim dans Rosemel. En fin d’année 2019, il a proposé le titre Maline dans lequel il parle des comportements récurrents et des jeux de séduction de la gente féminine de sa génération. RSK prépare actuellement son deuxième album Aurore Boréale qui est prévu pour cette année 2020.

Davido met en image l’Intro de son album A Good Time 
L’artiste nigérian Davido vient de tenter quelque chose d’audacieux. Choisir l’intro de son album comme nouveau single d’exploitation de celui-ci. Et la chanson a pour titre Intro. Le clip en lui-même est une compilation de vidéos enregistrées lors de sa tournée mondiale ou tout simplement des moments privés en famille ou entre amis. On peut entendre la tante du chanteur en train de prier au tout début du clip en langue yoruba, demandant à Dieu de toujours prendre soin de son neveu afin qu’il puisse continuer à inspirer positivement les jeunes qui le suivent. Force est de reconnaître que le choix de ce titre très personnel est un contraste outrecuidant de la part de Davido dont le précédent clip D & G partagé avec l’Américaine Summer Walker est rempli d’opulence.

Locko ivre d’amour, conseillé par Gaz Mawete dans Oh Mama
Le 22 mai dernier Locko a mis en ligne son EP de sept titres inspiré du confinement Locked Up. La diva camerounaise Charlotte Dipanda fait partie des artistes invités en duo, mais également le chanteur congolais du label Bomayé Musik, Gaz Mawete. Ensemble, ils ont posé leurs voix sur la mélodie afropop Oh Mama. C’est l’histoire d’un garçon tombé amoureux d’une fille qui n’éprouve pas la même chose pour lui en retour. Malgré les conseils de sa famille, ses amis et particulièrement sa Maman, le garçon s’est entêté à nourrir cet amour à sens unique. C’est à ce moment qu’intervient Gaz Mawete pour sortir son ami de cette situation incongrue. En raison des restrictions sanitaires qui ont entraîné la fermeture des frontières un peu partout dans le monde, les deux artistes n’ont pu se réunir pour tourner le clip de cette chanson qui s’est vue dotée d’une vidéo animée. 

Le Zimbabwéen Jah Prayzah entre traditions et écologie dans Kwayedza
Alors qu’il s’apprête à célébrer ses 33 ans le 4 juillet, le chanteur zimbabwéen Jah Prayzah a déjà donné à ses fans un album en guise de cadeau. Sortie le 17 mars dernier, son 3e opus intitulé Hokoyo est composé de 13 titres dont il a déjà mis en images 4 extraits. Il s’agit de Mukwasha, Chiramwiwa, Donhodzo et Kwayedza dans lequel Jah Prayzah rend hommage à la terre de ses ancêtres et aux traditions de la culture de son peuple. Il n’a jamais caché son attachement particulier à l’histoire de son pays, c’est donc tout naturellement qu’il a choisi de consacrer cet album Hokoyo aux racines de la musique du Zimbabwe. Jah Prayzah nous définit clairement ce que signifie le fait de conquérir la modernité sans renier son histoire. Si vous le pouvez, écoutez l’excellent album Hokoyo sur les plateformes légales. C’est la recommandation de la semaine.

Diamond Platnumz et son label Wasafi résument la créativité du confinement dans Quarantine
Les artistes tanzaniens signés sous le label Wasafi ont décidé de reproduire toutes les chorégraphies qui ont donné lieu à des challenges en tout genres sur les réseaux sociaux durant la période de confinement. Sobrement intitulé Quarantine (confinement en anglais ndlr), ce titre hip hop dansant est interprété par Diamond Patnumz, Rayvanny, Mbosso, Lava Lava, Queen Darleen et Zuchu qui se relaient tour à tour pour une danse endiablée le temps d’un couplet. Cette idée farfelue est aussi l’occasion pour Diamond Platnumz de présenter sur un seul et même titre les talents qui composent son label. À l’instar des compilations que faisaient P Diddy et les artistes de son label Bad Boy Family au début des années 2000. Le clip de Quarantine est une visite virtuelle de l’immense résidence de Diamond Platnumz à Dar es Salam puisque que c’est dans ses murs que la vidéo a été tournée.

Retrouvez les titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et YouTube avec RFI Musique.