Afro-club, le hit des platines avec Davis D, Aya Nakamura et Matata

L'artiste rwandais Davis D. © Inyarwanda

Voici les sorties musicales qui font l’actualité de l’Afro-club cette semaine dont le hit des platines est rythmé par Monna Muse, Christophe Maé & Youssou N’Dour, Davis D, Aya Nakamura, Matata, Olamide et enfin Barack Adama & Gims.

Barack Adama et Gims se retrouvent au Sénégal pour T'épauler
À quelques mois maintenant du Retour des rois (album très attendu du groupe Sexion d’Assaut), Barack Adama vient de mettre en ligne son duo avec Gims. T’épauler est extrait du troisième volet du projet Libertad de Barack Adama. Il s’agit de trois albums distincts que le rappeur a distillés tout au long de l’année 2020 pour effectuer son retour sur le devant de la scène, lui qui s’était quelque peu mis en retrait le temps de produire le chanteur franco-camerounais Tayc. Même si après la séparation de Sexion d’Assaut, tous les membres ont suivi des chemins différents en solo, il n’en demeure pas moins qu’ils ont gardé un lien indéfectible. Et c’est tout naturellement que Gims et Barack Adama se retrouvent sur T’épauler, une chanson qui évoque une histoire d’amour qui finit mal et dont le clip à gros budget a été tourné au Sénégal. La mélodie est latine, un peu reggaeton, le style en vogue dans la musique urbaine et Barack Adama nous démontre qu’il maîtrise aussi bien le chant que le rap. Un bon présage pour le retour des rois.

Au Nigéria, tous les feux sont au vert pour Olamide et son titre Green Light
En prévision de son prochain album Carpe Diem (avec au crédit une multitude d’invités), Olamide a sorti Green Light. Ce nouveau single est doté d’un clip très coloré qui fait déjà l’unanimité auprès des fans, comme des critiques. Dans Green Light, Olamide demande à l’élue de son cœur de lui laisser une chance d’exprimer son amour et de la traiter comme une reine. Le tout dans un style afro-rap mid tempo. Le rappeur nigérian, Olamide Adedeji de son vrai nom, a donc eu la bonne idée de faire patienter ses fans avec cette chanson qui est la piste numéro deux d’un album riche de 12 morceaux dont plusieurs en duo avec Bella Shmurda, Omah Lay, Phyno, Peruzzi, Bad Boy Timz et Fireboy DML. Olamide a précisé que cet album sera interprété en anglais, yoruba et pidgin. Carpe Diem sera le premier album d'Olamide depuis son partenariat entre son label YBNL Nation et le label indépendant américain Empire dans lequel on retrouve le chanteur et acteur Rotimi.

Au Kenya, le groupe Matata vient nous réchauffer avec son Gengetone Love
Durant l'été, vous êtes peut-être passé à côté du phénomène Matata, et bien on va rattraper le coup. Il s’agit d’un groupe kenyan de danse urbaine basé en Norvège et composé de 5 membres, Marcus Ojiambo, Ken Kimathi, Richie Mathu, Freddy Milanya et Festus Mwenda. Avant de se lancer dans la chanson, ils se sont fait un nom en utilisant la danse comme moyen de communication. Ils ont su exprimer leur art et devenir les artistes les plus diffusés sur les radios de Nairobi. Mapema sorti en juillet dernier a aisément dépassé les 700 000 vues et le très rap Ruracio s’approche des 500 000 vues. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, on vous invite à découvrir d’urgence Denge. Le gengetone est un sous-genre du hip hop kényan qui s’est inspiré du style genge qui était très populaire auprès de la jeunesse kenyane dans les années 2000. On pourrait traduire "genge" par "masse de personnes" ou encore "noir de monde". C'est donc une musique faite pour un grand nombre. Gengetone Love est cette manière ordinaire qu'ont les jeunes du Kenya d'exprimer leurs sentiments et leurs émotions les uns envers les autres. Tout un concept.

Aya Nakamura dévoile son nouveau single au rythme afropop assumé Doudou
Aya Nakamura a le don de sortir des chansons de moins de trois minutes qui sont pourtant d’une efficacité redoutable. Doudou ne déroge donc pas à la règle des précédents singles de l’artiste tout en cumulant presque 3 millions de vues. Ce nouveau morceau annonce son troisième album pour la fin de l’année. Autant dire qu’elle est attendue au tournant. Pour rappel, Aya Nakamura est l’artiste française la plus écoutée dans le monde et la sortie de chacun de ses clips constitue désormais un événement. "Tu peux faire un bête de son, mais si ton clip est nul, on ne va pas capter. Le plus important, c'est le rendu final", avait-elle confié à BFMTV sur le tournage secret de Doudou. Aya affirme que son nouvel album sera plus sincère et plus personnel, sans le côté artiste et tout ce qu'il y a autour. Jolie nana, son dernier single, cumule 31 millions de vues. Pookie a quant à lui été vu plus de 253 millions de fois et Djadja 680 millions de fois. La chanteuse franco-malienne a vendu 1 million d'exemplaires dans le monde de son deuxième album Nakamura.

À Kigali, Davis D fait danser la jeunesse rwandaise avec Ifarasi
À 27 ans, David Icyishaka alias Davis D vit un rêve éveillé. Lui qui était il y a encore quelques années un simple fan d’artistes confirmés, partage désormais la scène avec eux. Natif de Huye (province du sud du Rwanda) et aîné d’une fratrie de quatre enfants, Davis D a hérité la passion pour la musique de ses parents : tous les deux étaient chanteurs dans une chorale alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Le 28 février dernier, il s’est produit sur la scène du Kigali Jazz Festival au côté du chanteur nigérian Joeboy par exemple. Une consécration pour celui qui s’est fait connaître en 2014 avec My Sweety, avant d’enchaîner avec Biryogo un an plus tard qui sera le premier succès populaire. Depuis, on a eu droit à Soso, Micro ou encore Dede. Son premier album est toujours prévu pour cette fin d’année 2020. À suivre !  

Christophe Maé et Youssou N'Dour alertent sur l’écologie dans une version acoustique de L'ours
En France, Christophe Maé a dévoilé le titre inédit L'ours avant la réédition de son album La Vie d’artiste. Ce morceau qui a été enregistré avec Youssou N'Dour a été teasé durant tout l'été jusqu'à l'arrivée du clip de la version originale le 18 septembre dernier. Une chanson engagée dans laquelle Christophe Maé se met directement dans la peau d'un ours polaire menacé par le réchauffement climatique. Le clip a été réalisé par le célèbre photographe Yann Arthus-Bertrand. Prévu pour le 30 octobre prochain Ma vie d'artiste - Unplugged contiendra 14 titres, dont des relectures d’anciens titres de Christophe Maé. Youssou N'Dour porte magnifiquement le refrain fédérateur de L'ours en wolof. Un très beau message.

Au Canada, la chanteuse ivoirienne Monna Muse lance le débat sur les Jaloux
La Canadienne Monnan Guessennd plus connue sous son nom de scène Monna Muse, est née en Côte d’Ivoire le 4 Mars 1990. C’est en 2018 qu’elle commence à se faire un nom sur la scène africaine de Montréal avec son premier single Ngologo. Elle participera au Festival International de Cinéma de Montréal, Vues d’Afrique et sera égérie du magazine d’Air Canada durant quelques numéros à la rubrique culture. La même année, elle sera élue Révélation de l'Année à Toronto. En 2019, elle assurera les premières parties de Dadju et de la Camerounaise Daphné, lors de leur tournée nord-américaine respective. Elle se produira aussi sur la scène du Balattou, dans le cadre du Festival Mondial des Femmes d’Ici et d’Ailleurs. De scènes en scènes, Monna Muse fait son bout de chemin. À travers ses chansons tantôt mélancoliques, tantôt festives, elle convainc avec sa voix soul, ses pas de danse et ses refrains entraînants. One More Time, Dis-moi, Djandjou et Jaloux, aux sonorités urbaines et afro, en disent long sur son identité musicale. Néanmoins, il faudra patienter jusqu’à l’été 2021 pour que son premier album arrive sur le marché.

Tous les titres de cette sélection sont à écouter dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et à regarder sur YouTube avec RFI Musique.