Afro-club, le hit des platines avec Aya Nakamura, Badi et Tanzania All Stars

Le rappeur belgo-congolais Badi. © Fabian Sanguinetti

Nouvelle semaine au cœur des rythmes afro-urbains emmenés par les artistes Badi, Tanzania All Stars, Suspect 95, Aya Nakamura, Sauti Sol, Eugy & Chop Daily et enfin le collectif #Tosala.

Au Congo, les 18 chanteuses les plus célèbres chantent #TOSALA
C’est dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars dernier, qu’est parue #TOSALA (Agissons !). "Lève-toi par le glaive de ta matière grise/Brise cette phallocratie qui te bestialise", clament les femmes ouvertement dans cet hymne à l’émancipation interprété par 18 rappeuses, chanteuses ou slameuses parmi les plus célèbres du Congo. Elles ont décidé de s’unir contre les violences faites aux femmes et de prôner le leadership féminin à travers une chanson composée en dix langues congolaises : le mboshi, makoua, kongo, lingala, bembé, kitouba, lari, téké, hângala, vili et en français. #TOSALA accompagne le documentaire du même nom qui revient en 26 minutes sur les violences sexuelles et mentales dont ont été victimes plusieurs femmes qui ont accepté de témoigner face à la caméra de la journaliste Flore Onissah. Se sont succédé au micro Mariusca la slameuse, Fanie Fayar, Cilia Jules, Monte Kongo, Habit Mampila, Nestelia Forest, Maman Credo, Benie Chicane, Gladys Samba, Dulcie Kiyindou, Dom, Oupta, Spirita Nanda, Gypsie la tigresse, Welicia, La Pie d’or, Jessye B et enfin Liz Babindamana.

Le Ghanéo-Britannique Eugy est de retour avec My Touch chanté en duo avec Chop Daily
Vous avez peut-être entendu parler du #MyTouchChallenge, un concours de danse qui a envahi Internet et surtout le réseau social TikTok. On a eu droit aux chorégraphies les plus bizarres et fascinantes qui soient. Le défi tournait autour de My Touch la nouvelle chanson de l’artiste ghanéen Eugy en duo avec Chop Daily. Les deux artistes se sont associés pour préparer les mois d’été et peut-être un retour à une vie normale pleine de festivals et de concerts. La vidéo de leur duo aux accents afrobeat nouvelle génération est pleine d’humour et de paroles aguicheuses. Il y a une certaine énergie qui complète la tonalité de la chanson. Pour rappel, Eugy est l’artiste qui a signé le plus gros hit de l’année 2016 en duo avec Mr Eazi, Dance For Me.

Sauti Sol poursuit l’exploitation de l’album Midnight Train avec le single My Everything chanté avec l’Américaine India Arie
Au mois de juin dernier, les Kenyans de Sauti Sol créaient l’évènement avec l’arrivée de leur album Midnight Train dont étaient déjà extraits Insecure, Brighter Days et Suzanna. Puis, s’en est suivi une longue tournée promotionnelle à travers l’Afrique qui les a emmenés à Lagos, Abidjan, Kampala, Johannesburg, en passant par Dar-Es-Salam. Les garçons ont tout de même trouvé le temps de créer un album Live Acoustic de Midnight Train dans lequel ils proposaient tous les titres déjà présents dans la première mouture, mais en version épurée, guitare-voix. Le tout est disponible en vidéo sur YouTube et en audio sur toutes les plateformes de téléchargement légal. Le clip de leur duo avec la chanteuse India Arie tombe donc à point nommé pour continuer à exploiter cet album tant apprécié par les fans et salué par la critique. My Everything est une chanson composée par le Congolais Kaysha et écrite par le Kényan Bensoul. La mélodie se rapproche des standards lusophones. Recette du succès assuré.

Aya Nakamura chante l'amour dans un décor féérique pour la chanson Fly
Aya Nakamura enclenche la quatrième. Après Jolie Nana, Doudou et Plus jamais, en duo avec Stormzy, la chanteuse a choisi Fly. Une surprise pour les fidèles de l'artiste, extraite de son troisième album, Aya. Sous forme de ballade aux sonorités r'n'b et gospel américain, Fly révèle les sentiments profonds d'Aya Nakamura et dévoile une autre facette de sa personnalité artistique au grand public. "On est connectés, ça y est" chante l'artiste, totalement sous le charme. Et ça tombe bien puisque Fly est produit par son compagnon Vladimir Boudnikoff. Le clip de cette chanson a été tourné en live sous la coupole des Galeries Lafayette en plein cœur de Paris. Un clin d'œil évident à la pochette de l'album Aya qui avait été dévoilée sur la façade du grand magasin parisien l'an dernier.

L'Ivoirien Suspect 95 dévoile C'est dans télé à quelques jours de son concert au Palais de la culture d’Abidjan
Alors qu’il s’apprête à remplir le Palais de la culture d’Abidjan pour ce qui sera le premier concert solo de sa carrière, Suspect 95 a eu la judicieuse idée de mettre en ligne son nouveau single C’est dans télé. Une chanson dans laquelle, le rappeur "recadre" les filles avec l’humour qui le caractérise si bien. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il s’est auto-proclamé président du Syndicat qu’il définit lui-même comme le bureau officiel des jeunes hommes en couple. C’est par exemple le Syndicat qui a fixé à 2000 F CFA la somme maximum de l’argent du transport qu’un homme donne à sa prétendante. C’est vous dire l’importance de cette organisation ! En bon provocateur, il poursuit sur cette lancée avec sa nouvelle chanson dans laquelle il s’adresse aux filles qui cherchent un prince charmant, à la fois milliardaire et romantique en leur rappelant que "tout ça, c’est dans télé". Allons, Suspect 95, il est toujours permis de rêver ! Qu’à cela ne tienne, les filles auront leur droit de réponse le 27 mars prochain lors de son concert qui s’annonce historique pour un rappeur solo.

En Tanzanie, les stars de la chanson rendent hommage à leur président décédé avec Lala Salama (Magufuli)
Le 22 mars dernier, la Tanzanie rendait hommage au Président John Magufuli lors de funérailles nationales. Décédé le 17 mars, le président a officiellement succombé à une maladie cardiaque alors que des membres de l’opposition affirment qu’il est décédé du Covid-19, lui qui a longtemps minimisé l’impact du virus sur la population de son pays. Les artistes tanzaniens, toutes générations confondues, ont alors décidé de lui rendre hommage en chanson. Intitulé Lala Salama (Magufuli), la chanson fait un état des lieux de toutes les réalisations du feu président. Le clip montre des plans de John Magufuli au contact de la population, en train de signer des décrets dans son bureau ou en train de conduire un bus, lorsqu’il ne réconforte pas une veuve éplorée. Au crédit de la chanson, il y a Diamond Platnumz, Mbosso, Darassa, Zuchu, Baba Levo, Rayvanny, Madee, Belle 9, Marina, Abby Chams, Christina Shusho, Jux, Marioo, Joel Lwaga, Barnaba, Queen Darleen, G Nako, Khadija Kopa, Makia Karen, Dulla Makabila, Lava Lava, Ben Pol et Cyril Kamikaze.

Le rappeur belgo-congolais Badi de retour au côté de Boddhi Satva et J.O.J avec Chocolat
Badi témoigne toujours des luttes qui animent sa génération au travers de ses chansons. Chocolat ne déroge pas à la règle et cette fois, il décrit le rapport aux corps noirs. Alors que le paysage de la scène urbaine s’était quelque peu allégé ces dernières années tant par les textes que par les mélodies, Badi a fait le choix du créneau de l’engagement. Entre sensualité, fantasme et parfois crainte, le chocolat reste un fruit défendu dont Badi manie les saveurs du bout de sa langue. Il a invité pour l’occasion le chanteur nigérian J.O.J qui apporte une touche afro pop suave et moderne sur une composition musicale du DJ centrafricain Boddhi Satva. Dans le clip réalisé par Mister Marabout et tourné au Café Congo, Badi partage l’écran avec la mannequin Raissa Niyonsarai. Après son concert en direct sur internet le 17 mars dernier dans le cadre du Black History Month à l’Ancienne Belgique sur Podium 19, Il sera en concert au FGO Barbara de Paris le 28 mai prochain. À vos agendas !

Tous les titres de cette sélection sont à écouter dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et à regarder sur YouTube avec RFI Musique.