Afro-club, le hit des platines avec DJ P2N et Pson Zubaboy, Vlay’S et Burna Boy

Le rappeur congolais Pson Zubaboy. © Image Nation RDC

Le mois d’avril est arrivé avec son lot de sonorités afro-urbaines emmenées par les artistes Burna Boy, DJ P2N & Pson Zubaboy, Gyakie & Omah Lay, Vlay’S, Amee, Vector, M.I. Abaga & Pheelz et enfin Angelique Kidjo & Yemi Alade.

Les divas Angélique Kidjo et Yemi Alade réclament respect et Dignity
Un an après leur single Shekere (plus de 18 millions de vues), la star militante internationale Angélique Kidjo a une nouvelle fois rejoint Yemi Alade, pour réclamer respect, dignité et humanité. Une collaboration née du mouvement End SARS qui avait secoué le Nigeria en octobre dernier pendant plusieurs semaines. De nombreux manifestants ont protesté contre les violences de l’unité de police Special Anti-Robbery Squad, coupable d’arrestations arbitraires, de torture et d’assassinats. Angélique Kidjo ne s'était jamais aussi ouvertement engagée pour defendre les droits de l'homme. C’est chose faite avec Dignity. Une chanson très combattante sur un rythme dansant et un refrain entêtant. "Un aperçu d'espoir dans l'humanité/La dernière frontière de notre propre santé mentale/Répandez votre amour à tous de façon égale/Et plantez les graines d'une beauté radicale", chante Angélique Kidjo.

Au Gabon, la chanteuse Vlay’S débarque en Solo pour son premier single
Vlay’S apporte une fraîcheur musicale aux sonorités afro-r'n'b et dancehall. Kassandre Vladia Barlet à l’état civil est la nouvelle signature du label Future8888. Après avoir flirté avec la chanson dans le milieu du gospel, la jeune chanteuse est repérée par un label indépendant dans la ville de Port-Gentil en 2005. L’année suivante, elle participe à son premier concours de chant dans la capitale gabonaise. Mais Vlay’S doit interrompre ses désirs de carrière dans la chanson le temps de poursuivre ses études supérieures en France. De retour au Gabon depuis 2019, elle se reconnecte à son premier amour : la musique. Dès lors, elle s’entoure de Prince Boussombo, manager de Ba’ponga, pour concocter le single Solo dans lequel le rappeur légendaire y fait une apparition. D’ailleurs, la chanteuse reprend un bout du refrain d’une chanson populaire gabonaise, One Time, qui a lancé la carrière de Ba’Ponga et son groupe Raaboon. Joli clin d’œil que vous saurez apprécier, en solo ou pas.

Au pays de l’afrobeat, Vector remet le rap gangsta au centre des intérêts avec Crown Of Clay  aux côtés de M.I. Abaga & Pheelz
Au Nigeria, ils sont actuellement considérés comme les parrains du rap gangsta. Vector et M.I. Abaga, qui étaient en conflit, ont décidé d’enterrer la hache de guerre et donner une autre image du hip hop dans leur pays. Les deux artistes prônent régulièrement la royauté et la richesse noire tout en revendiquant l’héritage de leur identité africaine en tant que descendants d’esclave. Vous l’aurez compris, nous avons affaire à deux grosses personnalités qui rappent en anglais et en yoruba sur le titre Crown Of Clay. L’instrumental de cette chanson se base sur le sample d’une chorale mélodieuse et des riffs de basse mêlés à des percussions et tambours africains. Dans son couplet, Vector fustige la toute-puissance des réseaux sociaux avec sa voix si remarquable. Tandis que M.I. Abaga, de son côté, réclame l'égalité pour le droit des femmes. Pheelz, lui, s’occupe du refrain et y apporte une touche r'n'b très aérienne. Au bout de 10 ans de scène, cette collaboration tombe à point nommé pour assoir un peu plus le hip hop nigérian sur la scène continentale. 

En Côte d’Ivoire, Amee, la Femme Poème, livre un slam à cœur ouvert
Vous auriez sans doute aimé la connaître plus tôt. Amee, la slameuse remarquable et amoureuse des lettres, se définit elle-même comme une artiste pluridisciplinaire qui évolue dans le spokenword (façon particulière d’oraliser un texte, ndlr). C’est par la danse qu’elle a commencé son itinéraire artistique, passant par le dessin, l’écriture et le chant. Ce qui lui a valu le prix de la Révélation r'n'b au concours 3R Révélation d’Abidjan en 2009. Et c’est en 2010 qu’elle découvre le slam et en tombe amoureuse. Cette discipline qui deviendra son art de prédilection lui permet d’allier son penchant pour l’écriture et sa passion pour la scène. En 2013, elle participe au projet panafricain The Spokenword Project puis quelques années plus tard, elle rejoint le Collectif Au Nom Du Slam, une association de slameurs en Côte d’Ivoire récipiendaire du 3e prix National d’Excellence 2018. L’an dernier, Amee a décroché le Prix CEDEAO, catégorie Slam. Aujourd’hui, avec Femme Poème, elle livre une de ses plus belles interprétations.  

Au Ghana, Gyakie dévoile le clip sensuel du remix de Forever en duo avec Omah Lay
La chanteuse ghanéenne Jacqueline Acheampong, plus connue sous le nom de Gyakie, vient de mettre en ligne le clip sensuel du remix de Forever en duo avec le Nigérian Omah Lay. Une vidéo qui entérine sa signature auprès du label Sony Music. Un accomplissement pour cette jeune chanteuse qui n’a pas encore 23 ans. Forever est une alchimie musicale entre Gyakie et Omah Lay dont les voix fusionnent pour nous transmettre des émotions profondes. Forever a d’ailleurs été retenue par Apple Music pour être la chanson référence de la playlist Africa Now lancée le 27 mars dernier. Une belle ascension pour Gyakie qui ne cesse de progresser depuis l’an dernier, notamment avec son single Sor Mi Mu au côté de l'artiste Bisa Kdei qui lui a rendu la pareille sur le titre Sika. Gyakie, née le 16 décembre 1998, est la fille du chanteur de highlife ghanéen Nana Acheampong, originaire de la ville de Kumasi. Ce n’est qu’en 2019 qu’elle a démarré sa carrière professionnelle.

En RDC, DJ P2N et Pson Zubaboy revisitent l’histoire de leur pays avec Mobutu
DJ P2N est originaire de la ville de Lubumbashi. Ça tombe bien, Pson Zubaboy aussi ! Les deux artistes ont décidé de collaborer sur un titre évocateur. Mobutu est extrait de la mixtape 9 titres de DJ P2N Evolution Of Congo. Prince Molowai, alias DJ P2N, poursuit sa carrière dans sa ville natale après avoir fait ses études en Afrique du Sud. Fort de son expérience aux platines acquise lors des soirées mensuelles qu’il organisait avant le Covid-19, il a pu concocter un opus éclectique qui fait fureur sur les pistes de danse. Des rythmes ancestraux du Congo aux grooves du kwaïto sud-africain et même de l’amapiano ; tout y passe. Force est de reconnaître que DJ P2N a le flair pour les atmosphères musicales qui créent des ambiances mélodieuses. Pson Zubaboy est sans aucun doute l’un des artistes émergents à suivre en RDC. Depuis le début de sa carrière en 2018, il n’a cessé de progresser et de multiplier les collaborations. Il s’inspire beaucoup de l’afropop du Nigeria. Son dernier succès est Sabu, mais son hit absolu reste Tika Baloba sorti en 2019.

Burna Boy rend hommage à Michael Jordan avec le clip 23, nouvel extrait de son album Twice As Tall
Burna Boy n’a jamais caché son admiration pour Michael Jordan qu’il considère comme une icône de résilience et d’accomplissement de soi. C’est pour cette raison que son nouveau single porte le titre 23 en référence au numéro légendaire du basketteur au sein de l’équipe Chicago Bulls. Dans le clip, plusieurs personnages se succèdent à l’écran avec des objectifs ambitieux pour chacun d’entre eux. Burna Boy a affirmé dans un communiqué que "les bénéfices de cette chanson seront utilisés pour soutenir les familles des victimes et les blessés suite à la fusillade de Lekki" au mois d’octobre 2020 à Lagos. Avant d’ajouter "que les cieux s'ouvrent et célèbrent tous nos héros déchus qui sont morts pour ce mouvement (#EndSARS ndlr) depuis le début". Pour rappel, Burna Boy a sorti Twice As Tall, son 5e album studio, en août 2020. Un opus qui a remporté le "Best Global Music Album" lors des Grammy Awards 2021 appuyé par le single Onyeka paru en février.

Tous les titres de cette sélection sont à écouter dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et à regarder sur YouTube avec RFI Musique.