Afro-Club, le hit des platines avec Macy Ilema, Vegedream et Rosa Ree

La chanteuse gabonaise Macy Ilema © Wimbil studio

Les dernières tendances afro-urbaines de l’Afro-Club avec dans le hit des platines cette semaine Rosa Ree, Yvan Buravan, Ghettovi, Black K, Vegedream, Samba Peuzzi & Jeeba et enfin Macy Ilema.

La gabonaise Macy Ilema manifeste son amour dans Mu We, deuxième extrait de son album Cette voix
Macy Ilema c'est d'abord une voix chaleureuse et mélodieuse. Affectueusement surnommée Princesse de la Rumba gabonaise, elle a déjà à son actif deux albums et un EP. C'est dès l’âge de 8 ans qu'elle fait ses premiers pas dans la musique au sein de la chorale de son église. En 1998, elle connaît ses premières scènes à Libreville. 2006 sera l’année de son apprentissage, car elle fait la rencontre de l’artiste gabonaise Annie Flore Batchiellilys, avec qui elle fera une scène prestigieuse. L'année d'après, elle reçoit le prix du Meilleur Espoir Féminin dans la catégorie tradi-moderne aux Balafons Music Awards grâce à son premier single, Ndjami. Depuis lors, Macy Ilema n’a cessé de perfectionner son art. 2008, l'année du premier album, Ma force. Un mélange de couleurs et de cultures, qui la classe parmi les artistes qui comptent au Gabon. En 2012, arrivée du deuxième album Tambour. Le 26 mars dernier, elle lui a donné un successeur. Cette voix est arrivé sur le marché avec pas moins de 15 titres que nous vous recommandons fortement.

Au Sénégal, Samba Peuzzi régale ses fans avec Soxna Ci au côté de Jeeba
Le 3 décembre 2021, Samba Peuzzi a mis en ligne son album SenegalBoy Deluxe. 9 titres inédits entre afrobeat, mbalax, trap, pop et drill. Au tableau des collaborations, on note la présence de l’ivoirien Suspect 95 sur le remix de Ndaga. Soxna Ci est la dernière piste de cet opus et ce n’est pas un hasard si Samba Peuzzi a misé sur ce morceau comme nouveau single. En présence de Jeeba, c’est l’une des chansons les plus fédératrices de l’album et ce n’est que le deuxième extrait de celui-ci. Les deux artistes chantent l’amour qu’ils portent aux femmes de leur vie. Tous deux en habits de cérémonie traditionnels, ils adressent un message d’universalité africaine et de fierté culturelle. Samba Peuzzi a plus d’un tour dans son sac.

Vegedream tease l’arrivée prochaine de son album La boite de Pandore avec le titre Intro
Le 29 avril prochain, Vegedream sera de retour avec un nouvel album. La boîte de Pandore, disponible en précommande, sera composé de 24 titres dont les morceaux déjà choisis Madame Djé (Djenaba), Pour nous chanté avec Tayc, Pansement en duo avec Nej et On a l’habitude (Ok Many) au côté du rappeur marseillais Naps. Et pour annoncer ce retour, le rappeur a dévoilé Intro (Lancelot du lac), une chanson dans laquelle l’interprète de Ramenez la coupe remet les pendules à l’heure et se livre un peu plus sur son histoire et son parcours. Intro est un titre introspectif, à la mélodie mélancolique, pour lequel Vegedream n’a pas hésité à reprendre quelques notes de Cry Me A River de Justin Timberlake. Vos réactions sont les bienvenues en commentaire.

Avec C'est mal fait le rappeur Black K dénonce les mauvaises habitudes imitées chez autrui   
Sociétaire du groupe de rap Kiff No Beat à l’instar de ses acolytes Didi B et Elow’n, Black K sort des projets en solo depuis 2020, notamment le titre C’est l’argent. Souvenez-vous, l’an dernier, il cartonnait avec le tube ultime On s’en va là-bas comme ça qui a largement dépassé les 2 millions de vues sur YouTube grâce à l’expression devenue très populaire en Côte d’Ivoire dont s’est inspiré ce titre. En janvier de la même année, il dévoilait Jahin seul. Aujourd’hui, il ouvre son compteur de l’année 2022 avec C’est mal fait, une chanson dans laquelle le rappeur dénonce les imitations qui font plus de mal que de bien à ceux qui le pratiquent. Il affirme haut et fort que ce qui fonctionne ailleurs n’a pas le même succès lorsque c’est repris en Côte d’Ivoire. Pour illustrer ses propos, dans le clip, il parodie une célèbre émission de télévision française dans laquelle des jeunes femmes jugent mutuellement l’organisation de leurs mariages de rêve. Toute ressemblance avec des personnages réels n’est donc pas le fruit du hasard.

Au Togo, le rappeur Ghettovi met une claque à la concurrence avec le single drill Moulé Possiblooo
Ghettovi, aussi connu sous les pseudonymes Bannou et Achaobécherie, est le rappeur togolais qui fait grand bruit à Lomé en ce moment. C’est dans la masse populaire qu’il s’est fait un nom. Depuis 2019 et le succès de Ange, chacune de ses sorties est scrutée et passée au crible. Rien qu’au premier trimestre de l’année 2022, il a déjà aligné 5 titres originaux. Preuve, s’il en fallait, que le jeune homme est très motivé. Avant Moulé Possiblooo, il y a eu Chapeau noir, Mi Kpômida, Luzi Vogan Nyanga et Bannou certifié. Habitué des clashs et des comparaisons avec ses pairs, Ghettovi ne manque pas d’égo lorsqu’il s’agit de s’autoproclamer Président du rap au Togo. Si vous êtes fans de rap nouvelle génération, faites un tour dans sa discographie, vous serez servi !

Au Rwanda, c’est un Yvan Buravan plus reconnaissant que jamais qui dévoile Ni Yesu
Alors que le Rwanda vient de commémorer le 28e anniversaire du tristement célèbre génocide, Yvan Buravan en a profité pour dévoiler Ni Yesu, un titre extrait de son album Twaje paru en décembre 2021. Une chanson pleine d’humilité dans laquelle Yvan Buravan est reconnaissant d’être en vie, et aussi de pouvoir partager des moments de fraternité avec ses proches. Un script et une vidéo d’une simplicité efficace. En parallèle de cette sortie, Yvan Buravan est en train de préparer sa fin d’année avec de nombreuses scènes au programme, et surtout son premier grand concert dans le mythique palais des sports Kigali Arena. Un terrain de jeu qu’il saura dompter lorsqu’on connaît les qualités scéniques qui sont les siennes. Restez connecté dans le club pour avoir toutes les bonnes infos de cet évènement et ne rien manquer de son actualité.

La rappeuse tanzanienne Rosa Ree pousse à la réflexion dans son nouveau titre historique Blue Print
Rosa Ree, la sulfureuse rappeuse tanzanienne, donne à réfléchir avec Blue Print, son nouveau single. Il s’agit de sa première sortie officielle de l’année. Alors qu’elle nous avait habitué à des morceaux plus léger ces deux dernières années, Rosa Ree a changé son fusil d’épaule, le temps d’écrire une chanson à contre-courant, qui parle de l'époque de l’esclavage et de la façon dont les ancêtres de millions d’Africains ont été trompés et pris comme esclaves pour construire les royaumes de l’Occident. Elle parle aussi de la façon dont la culture noire a été étriquée. Tout cela en à peine 3 minutes et 19 secondes. Rosa Ree, de son vrai nom Rosary Robert, est présente sur la scène rap en Tanzanie depuis un certain temps. Elle est actuellement signée sur le label The Industry appartenant au rappeur Navy Kenzo. Son travail acharné, sa constance et sa dextérité lyrique sont autant des nombreux atouts qui la caractérisent.

Cette sélection est à écouter dans la playlist Afro-Club sur Deezer, Spotify et sur la chaîne YouTube de RFI Musique.