Afro-Club, le hit des platines avec Troy, Barakina et Straiker

Le rappeur nigérien Barakina. © Rafik photography

L’Afro-Club reste ouvert tout l'été avec cette semaine dans le hit des platines, Djodje & Barata, Axel Merryl, Mac Gayver & Samarino, Straiker, Ruger, Barakina et enfin Troy.

Le Gabonais Troy, définitivement de retour sous les radars du rap avec Tiki Taka
Troy semble être bien décidé à marquer l’année 2022 après une longue absence. À peine quatre mois après la sortie du clip Bénéfice, il remet le couvert avec Tiki Taka, son nouveau single solo. Un clip réalisé par les caméras expertes de Juste Mister Jack dans les codes hip hop actuel, c'est-à-dire avec l’appui des influenceuses, en l’occurrence Coralie La Louve et Anis Lou. Scénarisé sous forme de clash de danse entre deux parties adverses, le but final est de déterminer le groupe qui domine la ville. Toujours aussi efficace, Troy démontre qu'il n'a rien perdu de sa superbe acquise avec le groupe BGMFK en déversant des rimes percutantes à haut débit, le tout avec une aisance et une maîtrise technique déconcertante. Tiki Taka vaut le détour et mérite une plus grande exposition. Peut-être qu'un EP ou un album verra le jour avant la fin de cette année.

Barakina, le fils du fleuve Niger, revient avec une ambiance afropop dans son nouveau single Yamo Yamo
Barakina, que l’on ne présente plus, a su se faire une place au Niger en créant le tout premier rap touareg. Inspiré de la trap américaine, Barakina y a ajouté une touche personnelle en rappant totalement en langue locale, le haussa. Il va se faire très vite remarquer par le public underground qui saura le porter sur le devant de la scène nationale. Lui qui a commencé sa carrière seulement en 2015, décroche deux ans plus tard le titre de Meilleur artiste du Niger. Porté par toute une génération, il se lance la même année dans une tournée nationale et vend plus de 2000 disques physiques de son premier album Kay Ba Kowa Bane (Tu n’es personne en français). Depuis lors, Barakina a toujours été régulier en ce qui concerne la sortie de nouveaux morceaux. L’an dernier, il a mis en ligne Ashawo et son duo avec Ismo One, Women. En janvier de cette année, il a surpris tout le monde en dévoilant le court-métrage La guerre pour la paix (Sah Wongo), en prélude du grand concert pour la paix organisé au Niger le 5 février dernier.

Le Nigérian Ruger s’empare des codes de la Jamaïque pour sa Girlfriend
Ruger est l’un des artistes de la nouvelle génération Naija à suivre, à l’instar de Ckay ou de Rema. Le jeune chanteur s’est approprié les codes culturels des Caraïbes pour nous parler de la Girlfriend idéale. Notez qu’il s’agit là du premier single de la réédition de son EP Second Wave deluxe sorti au mois de juin dernier avec 3 chansons inédites pour un total de 7 titres. Ruger espère que le clip vidéo de Girlfriend lui donnera une impulsion suffisante pour caracoler en tête des hit-parades. Difficile de faire mieux que Dior (7 millions de vues) ou encore Snapchat (13 millions de vues). Cela semble être bien parti pour intégrer le top 10 en tout cas.   

En Guinée, Straiker s’engage pour les victimes des violences policières lors des manifestations politiques avec M'badjo
Ibrahima Bah, plus connu sous le nom de Straiker, continue de faire parler de lui. Après le succès de Kawou Sari ou encore Gaynako, tous extraits de son prochain album Poullosophie, il vient s’illustrer à nouveau dans M’badjo. Une chanson dans laquelle il rend hommage à toutes les victimes de manifestations politiques en Guinée et partout en Afrique. Dans M’badjo (qui signifie fils unique), il raconte l’histoire du jeune Sadjo, très dévoué pour sa mère, et qui a malheureusement perdu la vie lors d’une manifestation. Un morceau qui résonne avec l'actualité et la situation sociopolitique de la Guinée. Bien que le clip ait été réalisé par Lil Buzz au Sénégal, plusieurs plans vidéo ont été extraits des vraies manifestations sanglantes en Guinée.

Les Congolais Mac Gayver et Samarino unissent leurs forces pour le single Ndo Mbolo Drill
L'artiste congolais Tony Ndakiza Mukoko, alias Mac Gayver, est né le 15 mai 1998 à Kinshasa. Enfant timide, celui qui a grandi à Moanda a su se démarquer par son talent pour la musique. Son père défunt, Shimbo Ray Ndakiza, lui a donné le virus de la chanson. À l’âge de 13 ans, Mac Gayver était déjà l'enfant le plus populaire de son quartier. Il a pris la décision de rejoindre le groupe Wenge Musica Maison Mère de Werrason. Mais l'aventure fut de courte durée pour des raisons évidentes. Le jeune Tony devait suivre ses études et prendre soin de sa famille, son père étant décédé. Une fois arrivé dans la ville de Kinshasa, Mac Gayver a compris qu'il était fait pour la musique. Il s'est lancé dans une carrière solo qui l'a mené sur le chemin du label Strong Music LTD. Avec son compatriote Samarino, ils dévoilent Ndo Mbolo drill part 2.

Le Capverdien Djodje de retour avec un projet ambitieux et le single Para de Mentir au côté de Barata
Djodje, l'artiste capverdien basé au Portugal depuis plusieurs années, vient de créer le projet Katxupa Season, grâce auquel il va nous abreuver de nouvelles chansons durant les mois à venir. "La cachupa est notre plat emblématique. C'est un mélange de plusieurs ingrédients et c'est riche en énergie. Katxupa est devenue pour moi une expression qui représente le Cap-Vert. Katxupa Season est donc un savoureux plat que je sers à mon public", a-t-il déclaré au média capverdien Balai (en portugais). Para de mentir est le premier single extrait de ce tout nouveau projet. Il s'agit de l'histoire douloureuse d'une fin de relation. Djodje promet d'être actif jusqu'à la fin de l'année 2023 avec au moins une chanson par mois. Un agenda bien rempli et très ambitieux pour l'artiste qui n'est jamais à court d'inspiration. Ce sera aussi, pour lui, l'occasion de laisser définitivement derrière lui, la mésaventure de l'organisation de son concert en Guinée Bissau (le pays de sa mère) où il a joué devant un stade rempli (40 000 personnes) mais dont 90% des billets provenaient du marché noir. Qu'à cela ne tienne, Djodje est de retour sur les scènes des festivals durant tout l'été avant de donner son premier grand concert parisien en septembre prochain à l'Olympia.

Axel Merryl parodie le titre Chop du rappeur belge Fresh La Peufra et dévoile Scotch
Axel Merryl est aussi doué pour la chanson que pour la comédie. Pour la première fois, la star des réseaux sociaux se met au rap pur et dur. Et il a choisi de s’attaquer à une montagne pour cet exercice. Fresh La Peufra est le vainqueur de la première saison du télé-crochet de Netflix Nouvelle École. Le protégé de la rappeuse Shay a convaincu le grand public avec le single Chop qui lui a permis de remporter la finale de l’émission. Déjà plus de 20 millions de vues au compteur et vu l’engouement du public, cela va encore grimper. C’est donc à ce titre fort qu’Axel Merryl a décidé de se frotter. En surfant sur cette vague, nul doute que le jeune comédien va faire mouche. Mieux encore, il nous surprend agréablement en faisant preuve de technicité et d’agressivité dans le débit vocal. Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître. L’Afro-Club lui décerne la note de 8 sur 10.

Cette sélection est à écouter dans la playlist Afro-Club sur Deezer, Spotify et sur la chaîne YouTube de RFI Musique.