Afro-Club, le hit des platines avec NG Bling, Ba'ponga, Maurice Kirya et TNT

Le rappeur gabonais NG Bling. © Hervé Mandina

Calendrier parfait pour l’Afro-Club qui clôture ce mois d’août avec, dans le Hit des Platines, I-Sha, NG Bling & B’aponga, Tayc & Jason Derulo, David Kalupa & Awilo Longomba, TNT, Skip Marley & Ayra Starr et enfin Maurice Kirya.

L’Ougandais Maurice Kirya, Prix Découvertes RFI 2010, de retour avec Bbuba

Cela fait déjà 12 ans que Maurice Kirya a décroché son Prix Découvertes RFI. Souvenez-vous, l’année où Passi présidait le jury et que l’artiste ougandais prenait la tête devant Winyo (Kenya) et Lexxus Legal (RDC). Cela ne nous rajeunit pas hélas ! Aujourd’hui Maurice Kirya revient avec Bbuba, une chanson d’amour qui fait danser. Produite par Samuel Bisaso, la chanson démarre sur des chapeaux de roues avec son rythme saccadé. Bbuba est un mot en Luganda (la langue locale) qui signifie « jalousie ». Maurice Kirya chante donc la jalousie d’un amant. Maurice Kirya a écrit les paroles en s’inspirant de faits réels.

L’artiste jamaïcain Skip Marley invite la nigériane Ayra Starr pour le titre Jane

Les collaborations transcontinentales pleuvent pour les artistes du Nigeria. L’une des plus remarquables du moment, celle de la sociétaire du label Mavin Record, Ayra Starr, et du prince du reggae, Skip Marley. Intitulé Jane, ce morceau est produit par Rykeyz. Jane est une fusion de deux voix envoutantes au style r’n’b, groovy et léger. Ayra Starr est sans aucun doute l’étoile montante de la musique pop au Nigeria. Son EP éponyme sorti en 2020 avait fait sensation. Dans la foulée, elle a enchaîné avec l’album 19 & Dangerous (11 chansons) plébiscité par la critique notamment pour son art oratoire, son charisme et sa voix. Jane est une collaboration inédite qui permet d’apprécier le talent conjugué des deux artistes et la valeur commune de la culture africaine en Jamaïque.

Le groupe ivoirien TNT bouleverse la hiérarchie des tubes de vacances en sortant le titre C'est légalisé tardivement

Le groupe Tout Notre Talent (TNT) est en train d'exploser tous les records avec C’est légalisé. Une chanson coupé-décalé au rythme afropop très dansant. Publié le 17 août, ce morceau vient bouleverser la hiérarchie des hits de ces vacances alors que la rentrée est imminente dans la plupart des pays d'Afrique francophone. En studio depuis plusieurs mois, Joe et Maydi du groupe TNT ont été particulièrement inspirés pour C’est légalisé. Une chanson d'ambiance et d'animation comme ils en ont le secret. Il faut rappeler que c'est d'abord dans la danse que les deux garçons ont fait leurs preuves. Chorégraphes à l’origine, ils se sont connus lors d’un battle. C'est donc tout naturellement qu'on retrouve les deux protagonistes sur ce type de morceau complètement taillé pour la piste de danse.

En RDC, David Kalupa représente fièrement le Nord-Kivu avec Boss Mutoto au côté d’Awilo Longomba

David Kalupa fait la fierté de la ville de Butembo, dans le Nord-Kivu. Il a réussi le pari d'inviter la figure nationale Awilo Longomba sur son nouveau titre Boss Mutoto. C'est véritablement en 2015 que l'on entend parler de David Kalupa pour la première fois. Cet auteur-compositeur a déjà, à son actif, deux albums. Contrairement à ses compatriotes de Kinshasa ou de Lubumbashi, il ne bénéficie pas de la même visibilité médiatique. Mais il a tout de même à cœur de répondre aux standards de la musique internationale. C'est dans cette optique qu'il a invité son aîné Awilo Longomba que l'on ne présente plus, tant il a fait danser l'Afrique à la fin des années 90 et au début des années 2000. Boss Mutoto est une chanson à mi-chemin entre le ndombolo et la pop afro.

Dans No No No c’est Tayc et l’américain Jason Derulo qui mènent la danse

Tayc voit les choses en grand pour son nouveau single No No No. Le chanteur franco-camerounais collabore avec Jason Derulo pour un duo enflammé. La trajectoire de Tayc est phénoménale. Le représentant de l'afrolove, déjà rompu au succès depuis de nombreuses années, a vu sa cote de popularité exploser en participant à l'émission Danse Avec les Stars. " Je veux faire de grandes choses. De la musique, du cinéma... Il y a beaucoup de projets à droite à gauche. On ne s'arrêtera pas de sitôt. Il va falloir faire avec nous maintenant ", affirme-t-il avec détermination dans un entretien pour la chaîne Trace. On ne compte plus les collaborations prestigieuses dont il est l'auteur. Avec son duo au côté de Jason Derulo, Tayc part à la conquête des États-Unis où une mini-tournée est prévue cet hiver. Le clip de No No No est une leçon de danse et de séduction.

Les Gabonais NG Bling et Ba’ponga donnent un visuel à leur collaboration Dieu Me Guide (D.M.G)

NG Bling poursuit l'exploitation de son album T.R.A.N.S.C.E.N.D.A.N.T avec la sortie du clip DMG en collaboration avec Ba’Ponga. Cet opus aux couleurs afropop avait su attirer l’attention du public. Le titre DMG (Dieu me guide) était clairement sorti du lot. Annoncée brièvement en février dernier, la sortie de la vidéo a été repoussée. Vu l'engouement des fans pour la version audio, on ne peut que souhaiter le même succès à la vidéo très colorée qui vaut le détour. Le fait que de Ba'ponga soit présent sur ce titre est une jonction de deux générations du rap gabonais.

I-Sha, la chanteuse guinéenne ayant grandi au Togo, dévoile Futa Love

I-Sha est née et a grandi au Togo. Ses parents guinéens ont immigré au Togo au début des années 80. C'est sous l'influence de la musique de la Guinée, du Togo, de la Côte d'Ivoire, du Congo, du Mali, du Sénégal, du Bénin, du Ghana et du Nigeria que la jeune I-Sha forge son identité artistique dans les années 1990 et 2000, entre hip hop, zouk, pop, ndombolo et musiques mandingues. En 2001, la jeune artiste forme un duo avec une de ses amies et produit même un premier album qui ne verra jamais le jour. En 2003, I-Sha s'envole pour la France et l'Allemagne afin d'y poursuivre ses études supérieures. Elle n'oubliera pas pour autant la musique, car la chanteuse s'adonne aux karaokés et scènes live en tout genre : jazz, soul, pop et r'n'b, avant d'atterrir à New York en 2010, le temps d'une pause musicale. Elle y fera la rencontre d'un DJ mozambicain, grâce à qui elle découvre le son afro et toutes ses déclinaisons. C'est décidé, elle va se lancer dans ce registre. Actuellement, elle planche sur un album qui sera un mélange d'afrobeat, de soul, de r'n'b et de la pop qui composent son ADN. En attendant, elle nous propose Futa Love.

Cette sélection est à écouter dans la playlist Afro-Club sur Deezer, Spotify et sur la chaîne YouTube de RFI Musique.