Debout Sur Le Zinc

Debout sur le Zinc propose ces jour-ci un nouvel album, Les promesses. Belles promesses qui démontrent toute la générosité et la curiosité d’un groupe féru d’expériences. Ce quatrième opus du groupe éloigne encore un peu plus loin les étiquettes étroites guinche, java ou musette. Tant mieux.

Les Promesses

Debout sur le Zinc propose ces jour-ci un nouvel album, Les promesses. Belles promesses qui démontrent toute la générosité et la curiosité d’un groupe féru d’expériences. Ce quatrième opus du groupe éloigne encore un peu plus loin les étiquettes étroites guinche, java ou musette. Tant mieux.

L’énergie est rock. Ils l’ont toujours revendiquée. Bordélique et festive, ils lui doivent ce patronyme qui déjà promet. Partagée par sept musiciens, elle ricoche d’accordéon en guitare, de tambours en banjo, elle est revenue plus électrique et rageuse jusqu’à tordre la contrebasse sur le précédent Des singes et des moutons. Son écho se fait encore entendre sur des titres Comme s’il en pleuvait notamment.

Les Debout ont décidé de varier les plaisirs, de puiser dans les individualités de chacun. Sur Rester debout, la pop british prend des airs de ritournelle et le large à coups de clarinette. L’assemblage tient parfois d’un équilibre fragile, voir improbable sur Un défaut de toi avec ses relents 60’s. Mais la vie est bien là, avec ses drames, ses doutes, sa légèreté qui emporte tout malgré tout, les femmes surtout. A l’image de Des larmes sur ma manche où la musique ondule, se relâche pour se tendre dans une explosion collective concise.

Avec un certain goût pour l’emphase, La lettre perdue, les violons dramatisent, chaque instrument trouve le ton adéquat à l’association acoustique/électrique grâce à une production impeccable. La volonté claire de se démarquer des trop souvent assimilés aux autres usines à raffut que sont Les Ogres de Barback ou autres Blérots de Ravel trouve avec Les promesses son épanouissement.

Debout Sur Le Zinc Les Promesses (Wagram) 2006
En tournée en France. A l'Olympia à Paris le 16 mai 2006.