IAM

Les parrains du rap français, en direct de Marseille, reviennent sur le devant de la scène. IAM, sort en effet après un interlude de trois ans, un nouvel opus intitulé "Saison 5". Revue de détail.

Saison 5

Les parrains du rap français, en direct de Marseille, reviennent sur le devant de la scène. IAM, sort en effet après un interlude de trois ans, un nouvel opus intitulé "Saison 5". Revue de détail.

Dix ans que les fans attendaient ça : un disque d’IAM répondant aux canons qualitatifs édictés par le groupe sur ses meilleurs albums. Loin du trop calculé Revoir un printemps qui avait déçu le public et a très mal vieilli, ce cinquième opus replace IAM au cœur du jeu en maximisant ses fondamentaux. À savoir des productions à la fois sèches et efficaces majoritairement signées Imhotep (qui était le grand absent du précédent album) et des textes nerveux balancés avec une énergie nouvelle par les MCs quarantenaires Shurik’n et Akhenaton.

Oui, on peut faire du rap de qualité sans avoir à s’excuser de dépasser l’âge des premiers flirts. C’est une des leçons de ce disque de combat truffé de morceaux lourds. Dès la première écoute, on distingue le très polémique Rap de droite qui fustige les populistes de la rime sur fond de sons électroniques concassés. "Les diamants dehors, les biftons les salaires exhibés/Les nibards en silicone et les filles désinhibées (…) C’est du rap de droite !" balance avec lucidité IAM, qui entrouvre la porte de l’autocritique d’un mouvement trop souvent porté à défendre tout ce qu’il produit, au risque du sectarisme.

Les esthètes du style noteront que Shurik’n et AKH ont su se renouveler, et les déçus du précédent album noteront le recul de Freeman, cantonné à quelques morceaux là où il inondait Revoir un printemps de rimes omniprésentes et trop souvent moins fortes que celles de ses deux aînés. Le premier single Ça vient de la rue annonce le retour à la ligne dure, mais qu’on ne s’y trompe pas : l’album est d’une richesse qui donne envie d’y retourner. Nos heures de gloire, Coupe le cake, Tu le sais et son tacle à JoeyStarr, WW : Saison 5 défouraille et émeut. Putain, dix ans. Mais cette fois, c’est sûr : IAM est de retour. Les teenagers de la rime n’ont qu’à bien se tenir.

IAM Saison 5 (Polydor/Universal) 2007