Katerine

Comment Philippe Katerine fait-il pour que son public soit aussi déchaîné ? La réponse se trouve dans le CD-DVD Border Live. Des plus grands festivals aux petites salles, vivez ou revivez la folie de la tournée de Robots après tout. Un document à l’image du chanteur : exubérant, déroutant et enthousiasmant.

Border live + Studio Live

Comment Philippe Katerine fait-il pour que son public soit aussi déchaîné ? La réponse se trouve dans le CD-DVD Border Live. Des plus grands festivals aux petites salles, vivez ou revivez la folie de la tournée de Robots après tout. Un document à l’image du chanteur : exubérant, déroutant et enthousiasmant.

Coup de foudre, un 8 décembre 2005, aux Transmusicales de Rennes. Philippe Katerine présente l’adaptation sur scène de son album le plus électro à ce jour, Robots après tout. Pied de nez total : le Nantais accompagné de la Secte Humaine (les ex-Little Rabbits) propose un show rock’n’roll, guitares en avant, sans aucune machine. La salle fond littéralement. En plus des versions on ne peut plus dansante de Louxor J’adore ou 100% VIP, Katerine submerge le concert d’un vent de folie. Chaque intermède, entre les chansons, atteint des sommets d’humour absurde et déjanté.

Quasiment deux ans et 80 dates plus tard, l’aventure se clôt avec Border Live : un disque où le chanteur et la Secte Humaine ont immortalisé les versions rock de Robots après tout et un DVD retraçant, façon Katerine, l’esprit de la tournée.  Si vous ne voyez rien d’excitant à regarder un concert sur votre télé, ce film musical devrait vous plaire.

En suivant la trame du dernier passage au Zénith de Paris, on revisite plus d’une dizaine prestations, du festival des Vieilles Charrues à la salle plus confidentielle du Summum à Grenoble. Chaque titre est construit comme un court métrage intégrant, entre autre, les répétitions de 2008 Vallée avec la chorégraphe Mathilde Monnier ou un concert improbable en rase campagne.

Mais dans Border live, vous trouverez bien plus encore : Philippe Katerine mangeant du poulet, se répondant à lui même par films interposés ou interprétant seul à la batterie Louxor j’adore. Réalisé par Gaëtan Chataigner (également bassiste pendant la tournée), le film revient très largement sur ces divagations irrésistibles entre les chansons. Ce DVD apporte la preuve réconfortante qu’un artiste peut cultiver sa douce folie, tout en séduisant une large audience. 

Philippe Katerine Border live + Studio Live (Barclay/Universal) 2007