Diane Dufresne, une femme de son époque

Diva au Québec, Diane Dufresne est aussi et avant tout une artiste et une femme de son époque. Elle revient en France avec Effusions, un album de chansons originales qu’elle présente du 5 au 16 novembre sur la scène du théâtre des Bouffes du Nord à Paris. RFI Musique l’a rencontrée en juin dernier au festival de Tadoussac au Québec.

Nouvel album et scène française

Diva au Québec, Diane Dufresne est aussi et avant tout une artiste et une femme de son époque. Elle revient en France avec Effusions, un album de chansons originales qu’elle présente du 5 au 16 novembre sur la scène du théâtre des Bouffes du Nord à Paris. RFI Musique l’a rencontrée en juin dernier au festival de Tadoussac au Québec.

Ses yeux perçants scrutent ses interlocuteurs avec intensité. Diane Dufresne semble observer le monde de la même façon. Avec son album Effusions paru l’année dernière au Québec et ces jours-ci en France, elle propose de nouvelles chansons empreintes d’une grande poésie et marquées par des thématiques personnelles et originales.

Eternelle jeune femme pétillante aux yeux du public, elle a marqué les esprits avec les succès de L’Homme de ma vie, de Stella Spotlight dans Starmania, de son show Magie rose ou encore de ses interprétations de Kurt Weill. Diane Dufresne a fait du chemin et multiplié les créations atypiques, les expériences artistiques, les extravagances vestimentaires, en l’espace de plus de quarante ans de carrière. Cette femme, habitée par un esprit créatif hors du commun, examine le passé et se préoccupe de l’avenir.

Dans Effusions, Dufresne prend les chemins de l’introspection pour rendre compte de sa vision du passé, de son passé. “Si mon passé date/ Je le recycle et rien ne se perd.” La vieillesse, un mot tabou dans le monde du spectacle. Dufresne ne l’esquive pas. Elle en fait une chanson.

Dans le registre personnel, Daniel Belanger lui donne à chanter Peindre des toiles. Ce qu’elle fait depuis de nombreuses années. Une activité qui, reconnait-elle, ne colle pas tellement avec la chanson. Là où elle a besoin de sérénité quand elle peint, elle concède un état d’anxiété nécessaire quand elle chante.

Consciente de son statut de personnalité connue, voire de diva, Dufresne met sa notoriété au service des causes qui lui sont chères. On la sait très sensible aux problèmes de préservation de l’environnement. Dans cet album, on retrouve ainsi un long texte de l’astrophysicien Hubert Reeves, Terre planète bleue, mis en musique par Marie Bernard et interprété par Diane Dufresne. Cette rencontre majeure avec ce scientifique l’a fortement impressionnée et marquée. Cet été, aux Francos de Montréal, elle montait avec Guy Caron un spectacle entier consacré à cette cause, Terre planète bleue. Elle y invitait ses collègues Richard Séguin, Daniel Lavoie, Michel Pagliaro et Richard Desjardins. Une manière de faire prendre conscience à ses contemporains de l’importance du sujet. Comme elle le dit elle-même, elle considère cela comme son devoir, sa mission, une mission un peu lourde à porter tant elle est consciente des enjeux.

Toujours diserte sur les questions qui l’intéressent, son rire sonore vient ponctuer quelques bons mots lors des interviews. Quand elle est sur scène, le talent de la grande Diane prend toute son ampleur. La présence du public l’angoisse toujours autant après tant d’années mais en même temps, elle se prend rapidement au jeu, interpelle, harangue, plaisante avec les spectateurs. Vraisemblablement, le public parisien n’échappera pas à la règle.

Ecoutez Diane Dufresne

 Ecoutez un extrait de

 Ecoutez un extrait de


 Ecoutez : Votre nouveau disque, Effusions, sort en France ces jours-ci. Pourquoi ce titre ?

 

 : Dans ce disque, une chanson est intituléeTerre planète bleue. On sait que la préservation de l’environnement est un thème qui est important pour vous …

 

 : Comment s’est passée votre collaboration avec Hubert Reeves ?

 

 : Avec le public, vous essayez d’échanger sur des questions politiques, des questions citoyennes, vous interpellez le public, vous le sollicitez dans vos spectacles… Pensez-vous que c’est votre rôle ?

 

: Pour cet album, Daniel Belanger a écrit Peindre des toiles. La peinture est une autre expression artistique qui vous est chère, comment se marie-t-elle avec la chanson ?

 

 : Diane Dufresne était l'invitée de Culture Vive sur RFI le 3/11/08.

Diane Dufresne Effusions (EPM Musique/Universal) 2008
En concert à Paris aux Bouffes du nord du 5 au 16 novembre 2008