Kaas joue<i> Kabaret</i>

Elle voulait jouer Cabaret. Cela fait plus de vingt ans que Patricia Kaas chante ce titre sur scène. Aujourd'hui, la chanteuse présente au Casino de Paris, son nouveau spectacle intitulé … Kabaret, assorti d'un album du même nom, présentant douze nouvelles chansons.

Nouvel album et nouveau spectacle

Elle voulait jouer Cabaret. Cela fait plus de vingt ans que Patricia Kaas chante ce titre sur scène. Aujourd'hui, la chanteuse présente au Casino de Paris, son nouveau spectacle intitulé … Kabaret, assorti d'un album du même nom, présentant douze nouvelles chansons.

"J'adore la scène, j'adore le partage. Les gens qui me connaissent, c'est là où ils m'aiment". Et le public est fidèle. Depuis plus de vingt ans, Patricia Kaas écument les scènes du monde entier. C'est par la Russie qu'elle a débuté son tour en novembre dernier pour présenter Kabaret, son nouveau spectacle. Avec succès bien entendu, puisque l'interprète de Mon mec à moi est très connue au pays de Vladimir Poutine. Kabaret a été vu par de nombreux spectateurs dans une vingtaine de villes russes, avant d'arriver en France et notamment au Casino de Paris où la chanteuse se produit du 20 au 31 janvier.

Vu quelques jours avant dans une salle de la proche banlieue parisienne, le spectacle est atypique. Sur scène, un damier géant, un grand écran, un escalier en trompe l'œil et un lustre très Art déco. Avec cinq musiciens autour d'elle dont le pianiste Fred Helbert, le complice de toujours, elle attaque son spectacle par Mon mec à moi. Son premier tube réarrangé pour l'occasion. Pendant une heure et demie, elle enchaîne les nouvelles chansons et les tubes. Un schéma classique pourrait-on croire. Mais le thème du cabaret semble imprégner l'interprétation elle-même, la musique, les lumières… Pour l'occasion, Patricia Kaas a fait appel à un décorateur de théâtre (Christophe Martin), un chorégraphe contemporain (Régis Obadia), une danseuse et un couturier (Lanvin) pour ses costumes. Un casting de rêve pour un spectacle haut de gamme.

Patricia Kaas semble naturellement à l'aise dans ce registre, entre le noir et le strass, l'obscurité et la lumière, entre le clinquant et la sobriété, la sensualité et le show. Le Kabaret tel qu'elle l'a imaginé ne semble être pour elle que la suite logique d'une carrière qui débuta dans l'Est de la France, en chantant entre autres, Lily Marleen. Déjà en 1999, Elle voulait jouer Cabaret ! L'allemand fut sa première langue. Sa blondeur et ses yeux bleus correspondent aux standards d'une Fille de l'Est, le titre écrit par Jean-Jacques Goldman il y a une dizaine d'années.


"On voulait faire un nouvel album. La première chanson que l'on a choisie s'appelait Das Glück Kennt Nur Minuten, une chanson en allemand, qui est devenue La chance jamais ne dure. Et c'est en cherchant des chansons, que cet album est naturellement allé dans la direction de Kabaret. C'était une façon de survoler cette ambiance des années 1930 : le noir et blanc, un décor que j'aime bien, des femmes de caractère un peu particulières, fatales, indépendantes." De Marlene à Coco Chanel, en passant par des héroïnes de film (Rebecca d'Alfred Hitchcock), Patricia Kaas en appelle aux grandes du siècle dernier, de celles qui ont marqué sa jeunesse et qui l'ont fait rêver.Cette évocation donne un éclairage nouveau à la carrière de la jeune femme. Tout semble s'accorder, les nouvelles chansons avec les anciennes, le plaisir à se produire sur scène et celui du public qui l'écoute, l'enregistrement d'un album tourné vers les années 1930 en même temps qu'elle le propose d'abord en téléchargement légal sur internet. Patricia Kaas est une chanteuse populaire, ancrée dans son époque. Même si aujourd'hui elle est pressentie pour être la représentante de la France à l'Eurovision, un concours que l'on peut trouver désuet, mais qui cette année se déroule à Moscou… peut être enfin un véritable espoir pour les inconditionnels de cet événement, de voir la France, enfin à l'honneur.

 : Vous avez transcrit cette esthétique des années 1930, entre noir et strass ? Vous avez l'air à l'aise pour passer de l'un à l'autre, du côté sombre, peut être intime, au côté lumineux que l'on vous connait sur scène ?

 : Vous avez introduit dans le spectacle la danse et la vidéo, vous voulez sortir du concert classique ?

 : Votre nouvel album est en téléchargement légal sur internet depuis la fin décembre. Le disque physique est en vente sur un site de ventes privées, le 20 janvier au prix de 6 euros. C'est assez nouveau ce dispositif pour vous. Vous anticipez la fin du support cd ?

 : Vous avez fait une tournée en Russie, vous y êtes connue et appréciée. Y a-t-il d'autres territoires que vous aimeriez conquérir ?

 Ecoutez un extrait de

Patricia Kaas Kabaret (Sony/Columbia) 2009
En concert au Casino de Paris du 20 au 31 janvier 2009, puis en tournée européenne.