Victor O

L'auteur compositeur interprète martiniquais Victor O s’est amusé à produire un disque frais qui balaie ses influences, Revolución Karibeana : des mélodies légères teintées de zouk, reggae et soul, parfois à tendance prophétique…

Revolución Karibeana

L'auteur compositeur interprète martiniquais Victor O s’est amusé à produire un disque frais qui balaie ses influences, Revolución Karibeana : des mélodies légères teintées de zouk, reggae et soul, parfois à tendance prophétique…

Un trajet en voiture qui traverse les époques et balaie la carrière politique d’Aboubacar, d’abord élu député de la Haute-Garonne en 1969, pour terminer président de la République au mitan des années 2000. C’est le clip très réussi du morceau Aboubacar 53%, imaginé par le Martiniquais Victor O pendant la campagne présidentielle de 2007. Un Noir président ? Délire ou prophétie ? Quasiment un an et demi plus tard, Barack Obama était élu président des Etats-Unis avec 53% des voix ! Victor O serait-il visionnaire ?

Revolución karibeana, titre phare de l’album du même nom, est lui aussi plus qu’une mélodie accrocheuse. Le clip, où Victor O se balade dans Fort-de-France et rencontre des Martiniquais poings levés, fait bien sûr écho à l’actualité antillaise de ces derniers mois… Mais le morceau entêtant qui susurre "We want a revolution" date de 2007 !

Avant ce premier album solo, Victor O a donné de la voix dans Dafaïtagazz, et dans le groupe de funk caribéen, Gonaïve. Cette Revolución, c’est donc d’abord la sienne : la redécouverte de son île, de ses sonorités après l’expérience métropolitaine. Il reprend d’ailleurs à la fin du disque Ma maman m’a dit, d’Eugène Mona, flûtiste et chanteur essentiel de la Martinique, comme un hommage à la richesse culturelle de l’île.

Cependant, ce disque, réalisé par Joël Jaccoulet n’est pas un manifeste : beaucoup de morceaux sucrés, au carrefour de la soul, du reggae et du zouk, comme Mi Natty Dread, sont destinés à tourner en boucle sur la bande FM.

 Ecoutez un extrait de

- 08/09/2016

Victor O Revolución Karibeana (Aztec Music/ Because/ Rue Stendhal) 2009