Kool Shen

Kool Shen, la moitié de NTM, avait menti, et tant mieux : après un Dernier round sorti voilà quatre ans, il revient en solo avec son nouvel album Crise de conscience. A 42 ans, Kool Shen  est-il "encore là" ?

Crise de conscience

Kool Shen, la moitié de NTM, avait menti, et tant mieux : après un Dernier round sorti voilà quatre ans, il revient en solo avec son nouvel album Crise de conscience. A 42 ans, Kool Shen  est-il "encore là" ?

Les cartes sont posées sur la table dès J’reviens, le titre façon NTM qui invite JoeyStarr : Kool Shen revient mettre de l’ordre dans un hip hop français qui part en vrille. Postulat classique que cette posture de "l’ancien" qui veut montrer aux jeunes loups de la nouvelle génération qu’il est toujours pertinent, et que son expérience lui donne une longueur d’avance sur eux.

On retrouve d’ailleurs les thèmes classiques de Kool Shen, comme les tacles aux jaloux (Salope.com), le triste constat social (La France hallucine, Vivre dans l’urgence) et la nostalgie de l’enfance (Jusqu’au bout, qui cite le classique des NTM Laisse pas traîner ton fils).

Niveau musique, rien de neuf sous le soleil de béton : les sons urbains ne sont plus signés Madizm & Sec.undo, l’ancienne équipe de Kool Shen, mais par deux de ses amis, Ko & Pedro, qui se contentent le plus souvent de coller à l’orthodoxie rap sans trop chercher à jouer la carte de l’avant-gardisme ou de l’aventure.

Pour ce qui est des invités, guère de surprises non plus : Jeff Le Nerf, proche de Shen, l’assiste sur Rappelle-toi, Blacko de Sniper balance des ambiances reggae dancehall sur Eldorado, Salif apporte une touche hardcore à C’est bouillant, J-Mi Sissoko joue la carte du r'n'b sur Jusqu’au bout. Bref, un album solide, mais qui manque un peu de panache pour pleinement satisfaire l’auditeur.

- 08/09/2016

Kool Shen Crise de conscience (AZ/Universal Music) 2009

- 08/09/2016