Grand Bal de Youssou N'Dour à Bercy

Samedi 19 juin, à l'occasion de ses cinquante ans, Youssou N'Dour a fêté devant 17 000 spectateurs le 10e anniversaire de son Grand Bal, devenu au fil du temps une institution de la culture musicale africaine.

10e anniversaire

Samedi 19 juin, à l'occasion de ses cinquante ans, Youssou N'Dour a fêté devant 17 000 spectateurs le 10e anniversaire de son Grand Bal, devenu au fil du temps une institution de la culture musicale africaine.

Youssou a été pour l'occasion entouré de vedettes féminines de renom, comme sa belle-soeur Viviane qui sortira un nouvel album début juillet, ou la jeune cap-verdienne Mayra Andrade qui interpréta avec lui Birima, ou encore Titi, la nouvelle reine du mbalakh, originaire de Guinée.

Un concert de plus de quatre heures

Accompagné par ses vieux complices du Super Etoile de Dakar, Jimi Mbaye à la guitare, Mbaye Ndiaye Faye aux percussions et Hassan Thiam au tama (petit tambourin d'aisselle), Youssou N'Dour a donné un concert de plus de quatre heures, en boubou, dans un répertoire reggae et mbalakh.

Au total, 22 titres distillés tout au long d'une soirée dansante comme il aime les organiser pour son cher public sénégalais, venu pour l'occasion des quatre coins de l'Hexagone et même pour certains de Belgique, Suisse ou Allemagne. Youssou avait tenu également à convier près de 200 invités pour un week-end parisien enflammé.

Un citoyen engagé

Homme de médias, Youssou avait convié les journalistes de son groupe de presse a couvrir l'événement. Etaient présents les journalistes de sa radio RFM (Radio Futur Média), de son quotidien L'Obs et de sa toute nouvelle chaîne de télévision, qui pour l'occasion retransmettait  ce Grand Bal à Dakar.

Mais Youssou est aussi un citoyen engagé, qui avait d'ailleurs invité Karim Wade à ce Grand Bal lequel a dû décliner l'invitation. En fin de soirée, le chanteur a annoncé qu'il continuerait à s'investir dans la vie politique sénégalaise avec son parti citoyen jusqu'aux élections présidentielles de 2012 .