Sidi Bémol, l'explorateur du monde

"Rock de Casbah" de Sidi Bémol à l'IMA le 25 février © Shahinez Guir

Malgré ses cheveux grisonnants, Sidi Bemol a le verbe toujours aussi mordant sur Âfya (« Sérénité ») son neuvième album. Un engagement porté par des sonorités nomades puisque l’artiste kabyle offre un beau voyage musical de l’Inde à l’Algérie, en passant par la Turquie … Venez voyager en musique avec Rock de Casbah, nouveau spectacle à découvrir dans le cadre de l'exposition "Aventuriers des Mers, de Simbad à Marco Polo" à l'Institut du Monde Arabe à Paris samedi 25 février à 20h.

Son nouvel album Âfya signifie sérénité, paix, élévation, chaleur, lumière …Le chanteur a toujours eu cette particularité de savoir naviguer entre tradition et contemporanéité. C’est ce qui fait sa richesse, c’est ce qui enchante son public fidèle.

Musique d’aujourd’hui, forcément de par ses nouvelles compositions (Essala, Nekkni …), Sidi Bemol ne cesse de créer, d’écrire, de composer, d’observer le monde qui l’entoure. Mais aussi de par le choix des musiciens qui l’accompagnent, une jeune génération montante : Damien Fleau, Clement Janinet, Benoit Medrykowski, Maxime Fleau et Jean Rollet-Gérard, ayant quelques points en commun : être sortis de l’Ecole Didier Lockwood (célèbre jazzman français).Ces « frères », amis, voguent sur plusieurs genres musicaux (jazz, world, électro, rock, musiques de films…). Ils mettent ces différentes orientations au service de la musique de Sidi Bemol depuis deux ans.

© Marie Magnin
Sur la scène du Studio de l'Ermitage (Paris)

Une musique qui n’oublie pas ses chants et rythmes traditionnels, ceux des racines mais aussi de l’intemporalité et ceux des grands Maîtres… On s'arrêtera sur la superbe adaptation de la chanson The Face of Love (*) issue de la collaboration entre Nusrat Fateh Ali Khan, David Robbins et Tim Robbins pour le film « Dead Man Walking ».

 

Et puis, Sidi Bemol, le troubadour, le poète, l’explorateur du monde continue d’esquisser un paysage musical aux sillons multiples, poussant toujours plus loin sa quête d’autres sources, l’amenant en Inde, en passant par la Turquie (Oylum), et les pays de l’Est (Viraj).

Depuis son premier disque en 1998 et neuf albums plus tard, Sidi Bémol surprend toujours par la créativité et la diversité de son univers. Du « gourbi rock » des débuts, au « berbéro celtic groove » de l’album « Paris-Alger-Bouzeguène » en passant par les « chants marins kabyles », Sidi Bémol bourlingue, brassant les musiques du Maghreb et du Monde, créant des fusions originales, modernes et authentiques.

Il dessine le croisement des chemins, qu’ils soient musicaux, culturels, spirituels. Le dénominateur commun est peint et dépeint : l’ouverture sur le monde… l’ouverture d’esprit… C’est le message principal de ce nouvel opus.

Un album CBS Productions / Co-Editions RFI talent© Ira Wizenberg(*) The Face of Love © 2014 Womad Music Ltd / BMG VM Music / Robbins Eggs

Toutes les actualités de Sidi Bémol sont sur son site : www.sidibemol.comSur Facebook : Sidi Bémol / Twitter : @cheikhsidibemol @CSB_Prod

Retrouvez Sidi Bémol en concert : - le 25 février 2017 à l'Insitut du Monde Arabe à Paris "Rock de Casbah"