Afro-Club, le hit des platines avec Sauti Sol, Kalash,et le duo Mafikizolo

Le groupe kényan Sauti Sol. © Leke Alabi-Isama

Cette semaine dans l’Afro-Club nous vous recommandons les artistes Sauti Sol, Shatta Wale, Tris, Kalash, Laura, Sally Boss Madam et enfin le duo Mafikizolo.

Les Kényans de Sauti Sol font un saut dans le temps pour Suzanna
La plus récente signature d'Universal Music, c’est eux. Les Kényans du groupe Sauti Sol viennent de mettre en ligne leur premier hit de l’année 2020. Malgré son rythme entraînant, rappelant celui de la rumba congolaise des années 70, Suzanna aborde le phénomène controversé des sponsors ou des bienfaiteurs auprès de la gent féminine. Autrement dit, des relations amoureuses basées sur un échange de biens matériels contre faveurs sexuelles. Avec des paroles ingénieuses et irrévérencieuses à la fois, Sauti Sol se moque gentiment de Suzanna qui bénéficie d’une vie de rêve parrainée par un homme plus âgé. La vidéo de ce titre est de toute beauté. Elle a été tournée au Nigeria, dans un décor rétro issu de l’univers disco. Suzanna est le premier extrait de Midnight Train, le quatrième album du groupe à paraître bientôt.

Shatta Wale carbure au rythme d’un titre par semaine, mais Stay Kool
Le Ghanéen Shatta Wale aurait-il perdu la tête ? À quelques jours de la fin du mois de février, nous en sommes déjà au septième titre que l’artiste a mis en ligne en l’espace de quelques semaines. À ce rythme-là, nous aurons bientôt perdu le compte. Il faut croire que le rival légendaire de Sarkodie déborde de créativité en ce moment. Dans cette avalanche de singles, le PDG de Shatta Movement Family nous a séduits avec Stay Kool. Un titre dancehall qui, parallèlement à l’attitude prolifique du chanteur, invite à se poser calmement avec l’être aimé malgré un rythme dansant et une charmante mélodie. Tout prendre du bon côté tout simplement.

La revue de presse du Gabonais Tris n’est pas simple, C'est mystique
Cela faisait un petit moment que nous n’avions plus de nouvelles du rappeur gabonais Tris. Adepte des textes crus et du rap conscient, il ne déroge pas à la règle avec son nouveau titre C’est mystique. Dans cette chanson, Tris se transforme en journaliste de la rue et nous livre une chronique urbaine faisant état de l’actualité sociale du Gabon. Passant en revue la situation politique et économique du pays depuis les années 1960 à aujourd’hui, le tout écrit avec brio. Alors que la jeunesse représente une importante partie de la population africaine, le texte de Tris fait écho dans plusieurs pays du continent. Une chose est sûre, Tris est de retour et ne manquera pas de nous livrer d’autres chroniques avec son collectif Bwiti Gang composé des rappeurs Rodzeng et Bak Attak.

Kalash, mélancolique, se confesse dans Conséquences
Le Martiniquais Kalash poursuit l'exploitation de son album Diamond Rock, avec le clip de Conséquences. Ce titre est aussi la première publication de l’artiste en 2020 et c’est avec une touche de mélancolie que le rappeur ouvre son compteur de hits. Le titre produit par X-Plosive est particulièrement émouvant, évoquant les erreurs, les difficultés de l’amour et l'enfance difficile. Afin d’illustrer ses propos, Kalash a choisi de se rendre dans une église, expiant ses fautes au confessionnal. "J'ai fui l'église, mais pas Jésus donc, je prie, plus fort, que le père m'entende supplier le paradis, mes enfants comptent sur moi, je ne vais pas mourir aujourd’hui", dit-il à coeur ouvert. Diamond Rock, paru le 31 octobre dernier, est toujours disponible avec ses 21 titres dont deux featurings avec Damso et un casting 7 étoiles avec les artistes Crayon, Kalash Criminel, Satori, Mavado, Ms Banks, Dadju et Gucci Mane.

Pour son grand retour, Laura livre un Corps à corps très sensuel avec Fox
Après une très longue pause, la chanteuse Laura est de retour dans un registre totalement différent de ce à quoi elle nous avait habitués. Exit le zouk, place au dancehall. La Parisienne aux origines italiennes a invité l’homme à la voix rauque Fox. C’est en duo qu’ils s’unissent Corps à Corps sur un rythme langoureux, mais tout aussi représentatif des Antilles. Souvenez-vous, en 2013, Laura chantait Te Rendre Fou avec Naelle ou encore Je M’en Irai et l’un des plus gros succès de cette année là Love De Toi partagé avec Yoann (du groupe Trade Union). En 2014, Laura a collaboré avec Nichols, l’auteur du hit zouk de l’année 2003 Zouk Bordel, sur Donnes Moi Ton Love avant de s’accorder une petite pause.

La Namibienne Sally Boss Madam présente son unique Center
Sally Boss Madam est une des artistes Namibiennes qui fait sensation actuellement. C’est en 2012 qu’elle fait irruption sur le devant de la scène avec son single à succès Boss Madam. Depuis, Sally a sorti trois albums et obtenu de décrocher de nombreuses distinctions avec les titres forts que sont Natural, Bim Bim, What You Say, Net So et plus récemment Waalye. Grâce à l’expansion des réseaux sociaux, Sally Boss Madam s’est forgée une base solide de fans, suivie par plus d’un million d’abonnés toutes pages confondues. Autant de personnes qui ont adhéré à son style musical afro-fusion, afropop et soul.

Les Sud-Africains Mafikizolo rejouent Romeo & Juliette dans Ngeke Balunge
Theo Kgosinkwe et Nhlanhla Nciza sont de retour. Les deux membres de Mafikizolo, plusieurs fois lauréats du South African Music Award dans la catégorie Meilleur duo ou Groupe de l’année, se distinguent une fois de plus avec leurs voix qui s’unissent incroyablement bien. C’est en 1997 qu’ils arrivent dans la musique d’abord dans un style kwaito inspiré par leur défunt membre Tebogo Madingoane, décédé le 14 février 2004, jour de la sorti leur album éponyme. Ils ont depuis enchaîné avec Music Revolution paru les 1999 puis Gate Crushers en 2000, qui comprenaient leurs tubes Loot et Majika. En 2002, leur album Sibongile est acclamé par la critique avec le single à succès Ndihamba Nawe qui est toujours d'actualité de nombreuses années plus tard. Ils ont continué à sortir des disques jusqu’en 2009 où le groupe a décidé de faire une pause longue de quatre ans. En 2013, ils ont repris du service avec l’album Reunited récompensé aux SAMA. Ils ont décidé de célébrer en grande pompe leurs 20 ans de carrière quatre ans plus tard avec Love Potion. Que demander de mieux à Mafikizolo ? Rien de plus si ce n’est saluer Ngeke Balunge qui renoue avec la tradition sud-africaine, des envolées douces et musicales qui planent et l’histoire d’un couple qui contre vents et marées retrouve toujours le chemin qui les mène l’un vers l’autre.

Dans le reste de l’actualité :

Le rappeur français Koba LaD déprogrammé des festivals après des propos homophobes
Après avoir relayé des propos homophobes sur ses réseaux sociaux, le rappeur de 19 ans, Koba LaD (La Détaille ou La Débrouille ndlr), a été déprogrammé de plusieurs grands festivals d’été en Europe dont We Love Green, Garorock ou encore le Main Square Festival. La tempête s’est déclenchée après que le rappeur ait relayé une publication dimanche 16 février sur son compte Snapchat : "Ce père tue son propre fils de 14 ans, parce qu'il était gay". Une capture d'écran agrémentée de plusieurs émoticônes de deux mains qui se serrent et de la légende "Bien joué". Koba LaD a tenté d’apaiser les esprits en publiant deux autres vidéos affirmant s'être "mal exprimé" avant de préciser "Je ne cautionne pas le meurtre. Après l'enfant gay, franchement... chacun pour soi, dieu pour tous, voilà, là je suis en vacances, arrêter de me prendre la tête" et de rajouter dans une ultime tentative de défense, être "foncedé" (défoncé) au moment de sa publication.

Retrouvez les titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques du continent dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et YouTube avec RFI Musique.