Lokua Kanza – Président du jury 2021

Lokua Kanza est le président du grand jury du Prix Découvertes 2021 © Marabout

Cette année, Lokua Kanza sera le président du Grand Jury du Prix Découvertes 2021. Sa voix comptera dans le vote final et il accompagnera le grand vainqueur durant toute l’année !

Pascal « Lokua », né le 21 Avril 1958 à Bukavu dans l’est du pays, est l’aîné d’une fratrie de 8 enfants. Quand son père meurt, c’est à lui que revient la responsabilité de subvenir aux besoins de la famille. Il a 8 ans quand il entre à la chorale de son quartier qui se produit dans les églises et lors des fêtes calendaires. A 13 ans, il dirige un petit ensemble avec lequel il se produit dans les rues du quartier populaire Matonge, carrefour culturel kinois. Il s’inscrit ensuite au conservatoire. Enfreignant le règlement interne, il se résout même à y dormir pour ne rien rater des cours. Si bien qu’en 5 mois, il assimile le programme d’une année et devient conjointement, à 19 ans, chef d’orchestre du Ballet National et guitariste du groupe d’Abéti Masikini, dite Tantine, dite La Tigresse aux griffes d’or, diva incontestée de la musique zaïroise des années 70. Au cours de l’hiver 1984, il débarque à Paris, et fréquente le C.I.M. (Centre d’Informations Musicales) comme élève de Pierre Cullaz qui dirige la classe de jazz. Quelques mois plus tard, Ray Lema l’engage comme guitariste de son orchestre. Il y restera deux ans avant de rejoindre celui de Manu Dibango. Mais comme chanteur cette fois. « Manu fut le premier à me proposer de chanter en première partie de ses spectacles. » En 1992, celle d’Angélique Kidjo à l’Olympia le révèlera au grand public. Du jour au lendemain, il devient « l’étoile montante de la musique africaine ». Toute sa vie, Lokua a servi la musique comme on sert une divinité abstraite et sans église. Rien d’étonnant à ce qu’il soit aujourd’hui l’artiste parmi les plus universels, dont la carrière, amorcée en Afrique, traverse presque tous les continents, dont la musique se distingue par son enracinement et sa compatibilité avec une multitude d’autres expressions. Pour preuve, la liste faramineuse de gens avec lesquels il a collaboré d’une manière ou d’une autre, de Manu Dibango à Nana Mouskouri, de Francis Cabrel à Nathalie Merchant, de Youssou N’Dour à Carlinhos Brown. Son dernier album « Moko » est disponible depuis le 4 juin 2021.