La Fête de la musique revit, toujours plus foisonnante et internationale

Ce 21 juin 2022, la Fête de la musique célèbre sa 40e édition. © Fête de la musique

Depuis 1982, la nuit du 21 juin est dédiée à la musique. Après deux années de pandémie – une annulation et une édition teintée de spectacles virtuels - la Fête de la musique célèbre ses quarante ans en fanfare ! Du Cameroun à la France en passant par l’Ukraine, en salle comme à la radio, la fête, sur les cinq continents et dans plus de 1000 villes, promet d’être particulièrement enjouée. 

Un anniversaire populaire

La Fête de la musique souffle donc sa quarantième bougie ! Pour autant l’évènement, gratuit et ouvert à tous, professionnels comme amateurs, n’a pas pris une ride.

Ainsi, pour célébrer cet anniversaire symbolique, le ministère de la Culture organise dès 13 heures, sur la scène du Palais-Royal, en plein cœur de Paris, une scène ouverte qui permettra à des musiciens de partager les planches, qu’ils soient amateurs et scolaires comme professionnels. Parmi ces derniers, il sera possible d’écouter Julien Clerc, la jazzwoman Anne Pacéo, le rappeur Sopico et Zaho de Sagazan. Ou encore des œuvres classiques de Maurice Ravel et Camille Saint-Saëns.

Toujours à Paris mais dans la mythique salle de l’Olympia où se sont tenus des concerts de légende, il sera possible d’assister à la soirée organisée par France Inter, retransmise, en direct, sur les ondes. La station a invité cinq artistes internationaux : la Belge Angèle, les Français Pomme et Benjamin Biolay, le groupe australien Parcels et le quatuor écossais Franz Ferdinand.

Les rendez-vous arabes

De l’autre côté de la scène, rive gauche, un rendez-vous incontournable de la Fête de la musique parisienne, ce sont les concerts de l’Institut du monde arabe, qui cette année font la part belle à l’Algérie et aux mélanges dans une ambiance festive et dansante avec des artistes aussi éclectiques que Ziyara et ses musiques égyptiennes et kabyles, Sidi Bémol, amoureux des métissages musicaux, qui pour la Fête de la musique a choisi d’associer rythmiques traditionnelles, blues et rock et la chanteuse de raï algérienne Cheikha Hadjila.

Toujours côté raï, il sera possible d’y écouter Sofiane Saïdi qui enveloppe le raï dans un corps électronique et la jeune Samira Brahmia. Enfin le Karaoké de Naïma Yahi permettra de chanter tout en découvrant l’histoire de grands tubes des deux rives de la Méditerranée !

Notons qu’au Maroc, tout près de l’Algérie, on célèbre aussi la Fête de la musique ! L’Institut français d’Oujda propose ainsi une soirée avec la star du rap Draganov et le groupe local Snitra.

Au Liban, c’est au Sporting Club de Beyrouth que l’on pourra faire la fête grâce à un concert rassemblant des artistes français et libanais : Frida, Jocelyn Mienniel, Chassol & Charbel Haber.  En Irak, Hamos, un producteur et ingénieur du son kurde, spécialisé en dance music, propose un DJ set dédié à la création musicale électro française.

La Caraïbe et la Réunion à l’honneur

Pas très loin de l’Institut du monde arabe, dans le 7e arrondissement de Paris, le ministère des Outre-mer a quant à lui décidé de mettre la Caraïbe à l’honneur ! Une invitation au voyage, qui nous entraînera de la Guyane à la Réunion en passant par la Martinique et la Guadeloupe au son de Misié Sadik, Yoan, Stacy, le zouk de Ji Kann’ ou encore le Jazz d’Akoda et la pop de Saïna Manotte !

Mais pour La Réunion, c’est surtout rive droite, place de la République que la fête va battre son plein. L’antenne de Paris du département de La Réunion lance une grande célébration réunionnaise "Nou Armét Sa". Junior Médérice, Zanmari Baré, DJ Missiz'H et Frédéric Joron vont mettre le feu aux pavés !

Musiques d’Afrique

Côté Afrique, toujours à Paris, parmi les nombreuses initiatives, le Palais de la Porte Dorée célèbre les quarante ans de la Fête de la musique sur des sonorités afro avec un concert du Togolais Vaudou Game, des sons de DJ Jambo et l’afrobeat de la Franco-Ivoirienne DJ Ondi Kwa.

Toujours du côté des métissages, le hip hop irlandais, sénégalais et français sera célébré au Centre culturel irlandais de Paris et à Cork en Irlande avec des concerts de Liam Farrel, Ngaaka Blindé (Sénégal) et Jay Ronic (Irlande-RDC)

Le continent aussi fait la fête. Au Cameroun, Yaoundé dansera, dans la rue, avec Armelle Diamant qui se produira à Camp Yabassi. Ce concert suivi de celui de Boy Tag, considéré comme le Eminen du Cameroun !

L’Institut français du Nigéria mettra quant à lui la musique classique à l’honneur en proposant un concert en duo de Maxime Zecchini (France, piano) et de Théo Bross (Allemagne, violoncelle).

En Côte d’Ivoire, un parcours de concerts sera organisé sur l'avenue 14 à Treichville. Les habitants du quartier Appolo accueillent le public dans une ambiance musicale et conviviale : scènes chez les habitants, concerts et animations dans la rue, 120 artistes seront présents ! Avec notamment Kajeem, Jarafro, l'Orchestre de Treichville, le Cody Jazz, Jazz 6, l'orchestre des forces armées de Côte d'Ivoire et la chorale Les Petits Cœurs des Anges.

Côte Congo-Brazzaville, venez vêtus de vos plus beaux atours pour le défilé de sapologie ! Plus de 100 groupes sont attendus de 16 heures à minuit sur quatre scènes, à Brazzaville !

Quant à l’Institut français du Cap, il célèbre les quarante ans de la Fête de la musique de façon originale : quiconque souhaite partager son amour de la musique est en effet invité à apporter son instrument à l'Alliance française et à jouer lors d'une micro-performance de 4 à 6 minutes !

L’Ukraine au cœur

Le Palais-Royal accueillera DakhaBrakha, un groupe ukrainien qui mêle chants traditionnels et rythmes actuels. En Ukraine aussi, en dépit du contexte politique, des manifestations sont prévues. De nombreux spectacles de professionnels et d’amateurs, de groupes célèbres et de groupes ►de rue, d’orchestres et de musiciens individuels se produiront ainsi dans les rues de Lviv.

À lire aussi sur RFI :

► Invité culture - Fête de la musique: Jack Lang prône «un événement musical et civique»

► Article : Fête de la musique: le 21 juin n'a pas pris une ride

 

♦ Site officiel de Fête de la Musique / Facebook / Twitter / Instagram