Art Melody, musicien toujours, paysan aussi

Art Melody. © Martin Demay

Annoncé sur les routes d’Europe au printemps et en ce début d’été, mais bloqué au pays pour cause de crise du coronavirus ; le rappeur burkinabè Art Melody est retourné en studio, enregistrant huit titres de ce FC Paysan, offert aux généreux donateurs de la cagnotte qu’il a ouverte sur tipeee.com, afin de soutenir son travail et celui de son équipe.

Zoodo, le précédent opus d’Art Melody était paru le 15 novembre dernier, 3 semaines à peine avant son passage aux 41e Transmusicales de Rennes où cet art-griculteur comme il se définit, avait fait forte impression.

Sa double casquette ("Agriculteur le jour et musicien la nuit") l’oblige plus que pour n’importe quel autre artiste, à tenir au cordeau son emploi du temps. Alors quand la tournée européenne prévue de mai à juillet a été annulée suite à la crise du coronavirus, Mamadou Armel Konkobo (son vrai nom) n’a pas repris sa faux mais son stylo et son micro, direction le studio.

Résultat de l’opération : 8 titres aux lyrics qui pointent l’exigence des valeurs qui sont les siennes et leurs transmissions, pour faire court. Une majorité de ses 8 nouvelles pièces réunies au sein de FC Paysan a été produite par son vieux complice, le beatmaker Redrum, une paire de titres par Form avec qui il avait déjà collaboré et une par le New-Yorkais Afrikan Sciences (Eric Douglas).

Si l’empreinte sonore globale demeure ample, massive et percutante, elle laisse transparaître quelques pistes nouvelles comme un très sobre Pa Nana Ye sur lequel la voix brute de décoffrage du MC est juste accompagnée par la guitare de Road of Seahorses, un Africa réalisé par Afrikan Sciences qui signe là un titre futuriste entre hip hop, jazz et funk ou un très bluesy Gomdé façonné par RedRum.

Art Melody FC Paysan (Miaou Records/Tentacule Records) 2020

Site officiel / Facebook / Instagram

Page Tipee pour soutenir le projet d'Art Melody