Kassav', il y a 20 ans ...

Kassav © DR

Le 23 février 1986, le groupe Kassav' reçoit en Guadeloupe le premier Disque d'or de l'histoire de la musique antillaise devant 40 000 personnes.

Ce 23 février 1986, le temps est splendide. Pas le moindre nuage. Le grand stade d'Anse-Bertrand, une petite ville au nord de la Guadeloupe, se remplit peu à peu d'une foule qui va enfler pour approcher les 40 000 personnes. Du jamais vu, à la Guadeloupe où l'on compte à peine plus de 300 000 habitants ! C'est le sacre de Kassav, la fête du zouk, la fête du premier Disque d'or de l'histoire de la musique antillaise.

L'aventure a commencé à la fin de la décennie précédente, lorsque les frères Décimus, Pierre-Edouard et Georges, Freddy Marshall et Jacob Desvarieux décident d'adapter la musique populaire de carnaval aux technologies musicales modernes. Au fil des années, la formation s'agrandit et intègre Jocelyne Béroard, Jean-Philippe Marthely, Jean-Claude Naimro, Patrick Saint-Eloi. Kassav se distingue en apportant un soin particulier à ses productions. Le son est raffiné, brillant, les cuivres somptueux, la rythmique implacable. Enchaînant les concerts, enregistrant disque sur disque, parfois crédités à l'un ou plusieurs de ses membres, le groupe fonctionne à plein régime.

La sortie de l'album Yélélé, à Noël 1984, accélère le processus. La chanson Zouk la sé sèl médikaman nou ni (“le zouk est le seul médicament que nous ayons”) propulse le groupe sur la scène internationale. Tournées en Afrique, énorme succès. Le groupe se produit dans des stades où 25 000 personnes les attendent. Une première tournée en France est organisée. Le premier concert, le 22 juin 1985 au Zénith de Paris, est complet un mois à l'avance, sans aucune promotion. Sur la bande FM française, les animateurs se font encore tirer l'oreille. Gilles Obringer, l'animateur de Canal tropical, l'émission de Radio France Internationale la plus écoutée par les jeunes d'Afrique francophone, découvre en dépouillant scrupuleusement son courrier qu'il pourrait pratiquement faire tout son classement avec Kassav : le meilleur chanteur ? Jean-Philippe Marthely. Le meilleur groupe ? Kassav. Le meilleur musicien ? Jacob Desvarieux. La meilleure prestation sur scène ? Kassav… Quatre concerts à guichets fermés sont donnés en mars suivant au Zénith de Paris et la tournée française a des allures triomphales. Le 21 juin, à l'occasion de la Fête de la musique, 250 000 personnes installées sur la pelouse de Reuilly, à Paris, consacrent enfin la gloire de Kassav en France. La potion magique du zouk fait son effet.